Vous êtes ici

5000 ans d'art rupestre alpin au Musée de l'Ancien Evêché

Le Musée de l'Ancien Evêché de Grenoble présente jusqu'en janvier prochain une nouvelle exposition temporaire, Roches de mémoire, le travail de longue haleine - dix ans- du photographe Emmanuel Breteau sur les gravures rupestres de l'arc alpin, dont les plus anciennes remontent au Néolithique final (3200 av-J-C). Pour capturer les détails les plus infimes de ces motifs parfois difficilement visibles à l'oeil nu, le photographe a créé des conditions de studio et opéré la nuit pour révéler à la lumière artificielle, les traces de cette forme d'art préhistorique, moins connue que celle pratiquée dans les grottes. Une soixantaine de photographies sont réunies le long de ce parcours artistique faisant aussi oeuvre de vulgariation scientifique. Dans sa démarche, Emmanuel Breteau s'est aidé des compétences de nombreux spécialistes (ethnologues, archéologues, géologues, historiens d'art...), signant un véritable panorama de l'art rupestre dans les Alpes.