Vous êtes ici

La haute-montagne, ça se partage !

CADS_campagne printemps2017_rubrique culture_verticale
Le Breithorn, un 4000 de plus pour l'association 82-4000 de Briançon ©François Phliponeau ATD Quart Monde

Du nom des 82 sommets de plus de 4000 mètres que comptent les Alpes, l'association 82-4000 Solidaires, basée à Briançon, a permis à des jeunes de milieux défavorisés de gravir le Breithorn, un glacier suisse qui pointe à 4164 mètres. Cétait le 17 octobre dernier, journée du refus de la misère. Tout un symbole. Le témoignage d'Hugues Chardonnet, médecin, guide de haute montagne et diacre.

"Au petit matin du 17 octobre, Zermatt nous accueille. Nous découvrons l'un des plus beaux sites naturels de la planète. Aux premières lueurs du jour, nous parcourons le village endormi, entre les devantures de luxe et les vieux chalets de bois ; en fond d’écran le Cervin, majestueux, se pare des couleurs du lever de soleil. Quel contraste avec la banlieue nord de Paris et le terrain de Montmagny ! Nous évoluons déjà dans une carte postale et la journée ne fait que commencer", raconte Hugues Chardonnet, médecin, guide de haute montagne et diacre. Avec lui un petit groupe de jeunes  issus de milieux défavorisés vont partir à la conquête du Breithorn, un des plus célèbres glaciers suisses. Il y a Zidane, Starsky, Damien, Cécile...

Tous forment le rêve d'accrocher leur premier 4000. Avec Hugues Chardonnet en premier de cordée et prêts à se dépasser, ils vont y arriver. En chemin, ils vont faire la découverte d'un environnement exceptionnel, qui, pour ce médecin engagé, ne doit pas être réservé qu'à une population aisée. "Ces parcelles de nature, sauvages et superbes, appartiennent aux plus pauvres comme aux autres. Et rien n’est trop beau pour la personne qui peine pour survivre chaque matin. Venir ici aujourd’hui avec Zidane et Starsky, c’est leur offrir ce qui leur appartient. Pour chaque habitant de notre maison commune, la planète est son lieu d’épanouissement. Un écrin si noble ne peut être réservé qu’à un trésor plus grand encore que lui : la personne humaine", estime Hugues Chardonnet, fondateur de l'association 82-4000 Solidaires, militant pour le droit aux loisirs pour tous et qui refuse que la montagne devienne un ghetto pour riches...

La cordée des jeunes de l'association 82-4000 au sommet du Breithorn, le 17 octobre dernier, tout un symbole ! ©François Phliponeau ATD Quart Monde

Une ascension à la fois sportive, humaine et spirituelle que ses organisateurs avaient choisi d'organiser le 17 octobre dernier, journée du refus de la misère. "Merci les amis, c’est le plus beau 17 octobre de ma vie, un cadeau inoubliable ; un coup de pied au cul, un bond en avant. Une incroyable envie de revenir, de progresser pour ressembler à ce qu’il y a de plus haut dans l’humanité : l’amitié et la fraternité de notre équipe", écrit Hugues Chardonnet dans le -long et enflammé- texte que son association nous a fait passer. A lire in-extenso ici.

Des mots sans doute à méditer aux lendemains du funeste 13 novembre 2015...

Photos ©François Phliponeau ATD Quart Monde