Vous êtes ici

L’alpage, ça se partage !

CADS_campagne printemps2017_rubrique culture_verticale
©Syndicat du Beaufort

Entre le 31 juillet et le 24 août, le syndicat de défense du beaufort vous propose de monter en alpage dans le Beaufortain, en Tarentaise et en Maurienne. Le but de ces Beaufort expériences : rencontrer un producteur de beaufort et échanger avec lui sur la vie l’été en alpage.

“Je suis agriculteur et producteur de beaufort à Séez. Tous les étés, je monte avec mes vaches à l’alpage de Prariond, près du col du Petit-Saint-Bernard. J’y reste de mi-juin à fin septembre, car c’est indispensable de vivre à proximité du troupeau. Chaque jour, je les trais et je change leur lieu de pâturage, ce qui implique des clôtures à déplacer et de l’eau à apporter, car les vaches boivent énormément. Sans les alpages, le beaufort n’existerait pas !”, témoigne l’alpagiste Xavier Arpin.
Comme lui, vingt-quatre agriculteurs vous accueillent en alpage du 31 juillet au 24 août, à l’initiative du syndicat de défense du beaufort, qui organise pour la deuxième année ces journées ou demi-journées appelées Beaufort expériences. Sur réservation, les participants ont rendez-vous en vallée avec un “colporteur des alpages”, c’est-à-dire un médiateur qui les guide dans cette expérience. Chaque alpagiste raconte sa façon de vivre l’été, les uns transformant le lait en beaufort sur place, et d’autres non. Certains montant uniquement avec leurs bêtes, d’autres faisant partie de regroupements pastoraux…
Avec en bonus une activité ludique pour les visiteurs : initiation au biathlon, atelier cuisine avec un chef qui concocte des recettes à base de beaufort… “Ces Beaufort expériences représentent de très belles rencontres humaines, et des moments inoubliables à vivre en famille, à 2 000 ou 2 500 mètres d’altitude”, souligne Maxime Mathelin, responsable communication du syndicat de défense du beaufort.

Jeanne Palay
Syndicat de défense du beaufort : 04 79 31 22 57.

©Syndicat du Beaufort