Vous êtes ici

Le Club Med Arc 1600 déjà bien avancé

Imposant le futur fleuron du Club Med dans les Alpes ! ©Club Med

Pose symbolique hier de la première pierre du futur Resort du Club Med à Arc 1600 appelé à devenir le plus grand Club Med haut de gammes des Alpes. Les travaux, réalisés à 95% par des entreprises locales, avancent bon train depuis leur lancement en avril dernier. Les bâtiments seront largement hors d'eau quand les premiers flocons importants tomberont ! 100 millions d'euros ont été apportés par un pool de partenaires pour construire cet imposant paquebot d'un millier de lits. Ils sont réunis au sein de la SAS les Arcs Malgovert composée de la Foncière Hôtelière des Alpes, la Caisse des Dépôts et Consignations, le Groupe Crédit Agricole des Savoie, le Groupe Caisse d’Epargne Rhône Alpes et la Banque Populaire Auvergne- Rhône Alpes. 400 emplois directs -autant d'indirects- sont annoncés par l'opérateur, dont une soixantaine de moniteurs ESF.

Henri Giscard d’Estaing, (en arrière plan) Hervé Gaymard, président du Conseil Départemental de la Savoie, Michel Giraudy, maire de Boug-Saint-Maurice, le député Vincent Rolland, Gilles Chabert, président du Syndicat National des Moniteurs ESF

Club Med Arc 1600, qui cible prioritairement les familles et les couples actifs, fonctionnera hiver comme été. Ouverture en décembre 2018, soit un an après celle du Club Med Grand Massif Samoëns-Morillon le 17 décembre prochain. D'autres ouvertures suivront chaque année d'ici à 2021, Henri Giscard d’Estaing, président du Club Med, ayant rappelé hier, devant un parterre d'élus locaux et de forces vives de la montagne, son intention d'ouvrir un nouveau Club Med par an d'ici 5 ans. Des projets avancés sont annoncés à Tignes (possible ouverture en 2019), à l'Alpes d'Huez (montée en gamme et extension du club existant envisagée pour 2019) , études menées avec les municipalités à Avoriaz, à Valloire et aux Deux Alpes pour 2020/2021, San Secario en Italie...

Un bpatiment façon vaisseau des neiges signé Christian Plateau (Cap architecture) et Didier Rey (Design Studio)