Vous êtes ici

Le Club Med Grand Massif Samoëns Morillon attaque sa première saison

Les élus locaux, le représentants du groupe chinois Fosun, premier actionnaire du Club Med, mais aussi le Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Baptiste Lemoyne, étaient aux cotés d'Henri Giscard d'Estaing (col roulé rouge)

Comme en 2014 pour son village 4 tridents de Val Thorens, le Club Med a sorti le grand jeu pour l'inauguration du dernier-né de ses établissements dans les Alpes, Grand Massif Samoëns-Morillon. Plus de 700 invités de 34 pays et cinq continents sont venus découvrir ce nouveau "resort" montagne formé d'un ensemble de 423 chambres, auxquelles s'ajouteront dans une deuxième phase, une quarantaine de chalets de luxe. Soit à terme plus de 1000 lits créés sur le plateau des Saix sur la commune de Samoëns, en plein sur les pistes du domaine skiable relié du Grand Massif en Haute-Savoie (Flaine, Les Carroz, Morillon, Samoëns et Sixt-Fer-à-Cheval).
Ce nouveau lieu de vacances "zéro contrainte" haut de gamme, cible large et international, grâce à sa proximité avec l'aéroport de Genève (1h15). Les familles devraient y trouver leur bonheur avec des structures d'accueil de 4 mois à 17 ans inclus, ainsi qu'une riche palette d’activités sportives, bien-être, culturelles et culinaires, vitrine de l’art de vivre savoyard.
L'offre ski sera bien sûr centrale dans ce village-club situé sur le 4e domaine skiable français (265 kms de pistes). Sur les 400 emplois directs créés par cette installation, 60 postes de moniteurs ESF. L'établissement sera néanmoins ouvert hiver comme été, où le VTT, notamment électrique, et la randonnée pédestre remplaceront la glisse !

Le nouveau resort du Club Med Grand Massif © Club Med

100 millions d'euros
Montant de cet investissement, 100 millions d'euros, financés par la Foncière des Régions, en partenariat avec la Caisse des Dépôts et Consignation et les assurances du Crédit Mutuel, et par le pool bancaire animé par le groupe Crédit Agricole et ses caisses régionales des Savoie, ainsi que celles de Sud-Rhône-Alpes et de Centre-Est.
Ce 17e village-club alpin du Club Med s'inscrit dans une stratégie de développement massif en montagne d'ici à 2020, en Europe comme sur les autres continents. Cette saison, un Club Med a ouvert au Japon. Le prochain sur la liste de l'opérateur numéro un mondial des séjours tout compris haut-de-gamme à la montagne, est, en France, celui des Arcs en Savoie, fin 2018, avant celui de Tignes, toujours en Savoie, en principe un an plus tard.
Pour les élus, l'arrivée d'un tel mastodonte touristique, devrait doper l'économie locale. Au-delà des emplois créés pour les travaux d'un chantier qui a duré 18 mois et les emplois pour l'exploitation (800 annoncés dont 400 directs), c'est aussi toute l'attractivité de cette destination de Haute-Savoie qui est relancée. Et en particulier celle de son domaine skiable géré par la Compagnie des Alpes. Cette dernière a prévu un plan d'investissemnet de 70 millions sur cinq ans pour le moderniser.