Vous êtes ici

Moûtiers soigne l'accueil touristique

© Mairie de Moûtiers

Porte d'entrée vers les stations des 3 Vallées, Moûtiers entend capitaliser sur cette position stratégique pour valoriser ses atouts touristiques et ceux des villages balcons alentours. 400 000 voyageurs transitent chaque saison par sa gare, où un nouveau pôle d'accueil ouvre ses portes cet hiver, Le 3 Vallées Café. Les précisions avec Isabelle Chambet-Rosset, conseillère municipale en charge du tourisme.

Actumontagne : Quelles sont les missions de l'office de tourisme de Moûtiers ?
Isabelle Chambet-Rosset : Avec la loi NOTRe, la compétence tourisme de Moûtiers, remonte au niveau de la Communauté de communes Coeur de Tarentaise. Notre ville est donc associée à sept communes, dont Les Belleville, commune support des grandes stations touristiques des Menuires et de Val Thorens. Sur le modèle de la Communauté de communes Cluses Arve & Montagnes, en Haute-Savoie, qui dispose d'un office central en plaine, à Cluses, et un office de tourisme important à Flaine, la grande station du territoire, en Coeur de Tarentaise, nous allons avoir une structure intercommunale à Moûtiers, dont le directeur (Ndlr : en cours de recrutement à l'heure où nous mettons sous presse) aura pour mission de faire rayonner la ville, les villages balcons, comme Hautecour ou Saint-Marcel, ainsi que les grandes stations internationales des Belleville.

Isabelle Chambet-Rosset

Actumontagne : Mais Les Menuires et Val Thorens conservent leur office de tourisme ?
Isabelle Chambet-Rosset : L'un n'empêche pas l'autre ! La loi NOTRe oblige Les Belleville à verser quand même des subventions à l'intercommunalité. Moûtiers et les communes balcons vont donc profiter financièrement de cette obligation légale. Elles vont également bénéficier du savoir-faire des équipes de ces offices de tourisme classés, pour professionnaliser leur offre touristique. Val Thorens a tout de même été élue trois années de suite meilleure station de ski au monde ! L'office de tourisme intercommunal va par exemple valoriser les sentiers des communes balcons, le plan d'eau d'Hautecour, le camping de Notre-Dame-du-Pré. Nous mutualisons nos idées, nos moyens financiers et humains au profit de l'intercommunalité.

Actumontagne : Le 3Vallées Café, c'est quoi ?
Isabelle Chambet-Rosset : C'est la partie la plus visible de notre démarche touristique engagée avec les stations de la Communauté de communes Coeur de Savoie, notamment Les Menuires et Val Thorens. Avec sa position centrale, Moûtiers accueille des milliers de touristes à destination des ces stations des 3Vallées (ainsi que Courchevel et Méribel), via sa gare ferroviaire. Les week-ends en saison, c'est 25 000 personnes qui transitent par Moûtiers, où s'arrêtent Eurostar, TGV et Thalys. Ces grandes stations nous ont demandés de soigner l'accueil de leurs clients, habitués à un certain standing ! A l'initiative de l'Association des 3Vallées, de la mairie de Moûtiers et du groupe Infonews, via SAS Esplanade qui l'exploite, en partenariat avec Nespresso, le 3Vallées Café, est un nouveau pôle d'accueil citadin, installé sur le parvis de la gare.

Actumontagne : Que trouve-t-on à l’intérieur ?
Isabelle Chambet-Rosset : De quoi se restaurer dans un cadre agréable et chauffé, de quoi se connecter et aussi s'informer sur les stations des 3 Vallées, et notamment celles des Belleville, les communes-balcons alentours, sans oublier Moûtiers ! Avec le Brexit, les voyageurs à destination de la Grande-Bretagne vont devoir se présenter plusieurs heures à l'avance en gare, pour les contrôles douaniers.

Actumontagne : Ils auront donc du temps pour flâner dans le centre-ville et visiter Moûtiers ?
Isabelle Chambet-Rosset : Absolument. Pour les faire patienter agréablement, notre idée est aussi de scénariser un cheminement depuis la gare pour conduire ces voyageurs en transit jusqu'en centre-ville en leur indiquant tout ce qu'ils peuvent y trouver. Avec Vincent Lalane de l'Association des 3Vallées, nous nous étions amusés à comparer certains parcours. Ainsi, le trajet entre la gare de Moûtiers et le centre-ville est bien plus court que celui pour traverser la gare Lyon Part-Dieu ! Notre ambition est vraiment d'offrir du service aux clients des stations, aux communes partenaires et aux commerces de Moûtiers. L'OT avait déjà listé les choses à faire pour les touristes disposant d'une heure de temps d'attente, en dehors du shopping, comme la visite de la cathédrale, d'expositions, la coop, la boucle urbaine, bientôt les futures oeuvres de street-art... Nous allons développer cette information pratique.

Actumontagne : Moûtiers, c'est la montagne accueillante ?
Isabelle Chambet-Rosset : Tout à fait ! Nos atouts résident dans notre capacité à offrir une vraie qualité de service, de l'empathie, de l'humanité... Nous voulons montrer qu'en effet, la montagne est attentive à ses visiteurs dès leur arrivée, qu'elle se préoccupe de leur bien-être et de leur confort dans des moments d'attente qu'ils appréhendent souvent. Le sourire, le petit mot qui va bien... Les équipes sur le terrain sont briefées pour aller au-devant des gens, informer par exemple, les familles dont les enfants s’impatientent, qu'à deux pas de la gare, il y a un parc avec des jeux. Faire en sorte qu’ils se sentent déjà en vacances avant de monter en station et qu’en redescendant, ils en conservent les bénéfices.

Propos recueillis par Sophie Chanaron