Vous êtes ici

Le gypaète barbu à l'heure du recensement

©julien heuret/Asters

A l'occasion du comptage international du gypaète barbu, ce vautour réintroduit dans les Alpes françaises il y a tout juste 30 ans, et dont la première naissance en milieu naturel remonte à 20 ans en France, plusieurs organismes et associations organisent des animations les 6 et 7 octobre.

Rappelons qu'à ce jour, 39 couples se sont formés et ont donné naissance à 202 jeunes qui ont pris leur envol sur l'ensemble de l'arc alpin. Mais, la réintroduction de ce charogniard qui se nourrit essentiellement des os des ongulés morts, reste fragile.
Espèce parmi les plus menacées en Europe, le  gypaète barbu bénéficie d'un plan national d'actions animé par la LPO. Coordonné dans les Alpes par la DREAL Auvergne Rhône-Alpes, c'est Asters, le Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie qui l'anime. Ce département alpin est celui où ont eu lieu la première réintroduction en 1987 et la première naissance en milieu naturel en 1997. D'où plusieurs animations grand public autour du plus grand rapace européen. Petits et grands pourront ainsi se familiariser avec le gypaète afin de ne pas le confondre avec un autre rapace le 6 octobre à 18h à Scionzier, salle Blaise Pascal ; le samedi 7, trois postes fixes d'observation sont accessibles pour participer à la prospection internationale entre 10h et 15h : au pied du tremplin de ski à Sixt-Fer-à-Cheval (en bord de route), aux Ayères à Passy (environ 1 heure de marche depuis Plaine-Joux) et à Chalet Neuf au Reposoir  (environ 20 min de marche depuis la route, parking au pied du téléski). Gratuit. Contact et informations auprès d’Asters Etienne Marlé, chargé d’études gypaète, etienne.marle@asters.asso.fr ou 06 46 37 56 82.
Dans les Ecrins, rejoignez l’association Envergures Alpines et participez à la Journée  de prospection internationale le 7 octobre à partir de 9 heures. RDV à la Maison du Parc à Châteauroux. Gratuit, sans inscription.
Enfin, dans le Mercantour, avec le Parc national du Mercantour, rdv le 7 octobre de 10h à 15h, au lieu-dit le Pontet ((parking à 700 mètres avant le Col de Larche côté français). Gratuit, sans inscription.

©Julien Heuret/Asters