Vous êtes ici

Le Pandathlon encore à Saint-Gervais en 2016

Un trio de pandathlètes sur le parcours de 18 kms en direction du Nid d'Aigle© Sherif Scouri/WWF France

Beau succès pour le 6e Pandathlon, organisé à Saint-Gervais-Mont-Blanc par WWF France, les 27 et 28 juin dernier. 160 pandathlètes ont pris le départ de ce défi sportif et solidaire 2015, avec à la clé, près de 50 000 euros récoltés pour la préservation du massif du Mont-Blanc. Retour sur cette édition 2015 avec Frédérique Chegaray, la directrice de la communication générosité publique de WWF France, qui confirme que l'organisation environnementale prolonge d'une année supplémentaire son partenariat avec la commune haut-savoyarde.

Actumontagne : Une grande réussite ce Pandathlon 2015 ?
Frédérique Chegaray : Totalement ! Contrairement à l'an dernier, où la météo n'avait pas été clémente avec avec nous, cette année, les participants ont pu aller jusqu'au Nid d'Aigle à 2407 mètres, sous un soleil radieux. La collecte 2015 va avoisiner les 50 000 euros, soit l'équivalent de l'année 2014. Nous avons senti les participants très heureux et toujours très généreux. Ils ont plébiscité le déplacement de la montée au Nid d'Aigle le samedi. Les gens ont pu davantage prendre le temps d'échanger lors de la soirée ou lors du brunch, le dimanche. Cette nouvelle formule s'est révélée beaucoup plus festive et conviviale.

Actumontagne : Quel projet est bénéficiaire des fonds que vous collectez depuis 2013, année du premier Pandathlon à Saint-Gervais ?
FC : Le Pandathlon a permis d'initier le projet de restauration du Mont-Lachat sur la commune de Saint-Gervais, où se trouvait une ancienne soufflerie militaire. Une opération considérable estimée à plus d'un million d'euros, financée par de nombreux partenaires, dont le Conseil départemental de Haute-Savoie, l'Etat, la commune de Saint-Gervais et WWF France. Ce week-end, nous avons pu emmener les pandathlètes par le Tramway du Mont-Blanc, voir le chantier de démolition des bâtiments militaires, qui vient de commencer. Nos donateurs ont pu constater, à leur grande satisfaction, que leur engagement solidaire servait à une action environnementale concrète. Et pour qu'ils puissent voir l'accomplissement de leur initiative, nous avons décidé de prolonger d'une année notre partenariat avec à Saint-Gervais. Ainsi, lors du Pandathlon 2016, en juin prochain, les pandathlètes verront que la restauration écologique du site du col du Mont-Lachat (Ndlr : classé Espace naturel sensible) est effective.

Frédérique Chegaray en compagnie du maire de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex © Sherif Scouri/WWF France

Actumontagne : Après trois éditions au mont Ventoux et donc quatre à Saint-Gervais, où ira le Pandathlon en 2017 ?
FC : Nous allons lancer un appel d'offres avant la fin de l'année. Tout le territoire français est concerné. Nous voulons prendre le temps de choisir le site et des actions environnementales qui fassent sens. Nous devons trouver un défi sportif qui, comme à Saint-Gervais soit ni trop dur, ni trop facile, mais qui soit motivant pour que les participants aient envie de se dépasser.

Propos recueillis par Sophie Chanaron

© Sherif Scouri/WWF France