Vous êtes ici

32e Pierra Menta : une troisième étape grand format

L'un des trois passages d'arêtes de cette troisième étape de la 32e Pierra Menta©Jocelyn Chavy/Pierra Menta 2017

Si les deux premières étapes avaient vu leur dénivelé réduit en raison des risques d'avalanches, la troisième étape restera comme le gros morceau de cette 32e Pierra Menta. Au menu des skieurs ce 10 mars, 2644 mètres de dénivelé positif et trois passages d'arêtes à avaler sous un soleil éclatant avec des températures printanières, contraignant les coureurs à composer avec une neige un peu lourde à l'arrivée.

"C'était effectivement une superbe étape, longue et technique", confirme grand sourire la star de la discipline, Laetitia Roux, qui participe cette année, à sa 10e Pierra Menta. La trentenaire n'est toujours pas blasée, se félicitant de son association avec la Suédoise Emelie Forsberg. "Notre duo fonctionne à merveille". Et pourtant les deux jeunes femmes n'ont même pas eu l'occasion de s'entraîner ensemble préalablement. "Pas le temps !", explique la Française, très impliquée dans la coupe du monde de ski-alpinisme qu'elle domine sans partage. La skieuse haut-alpine apprécie de changer régulièrement d'équipière. "C'est à chaque fois une nouvelle aventure humaine, un partage enrichissant. Il y a d'ailleurs plein de filles avec qui j'aimerais courir la Pierra Menta".

Emelie Forsberg et Laetitia Roux, même pas éprouvées ! ©Actumontagne
De nombreux spectateurs sont venus à Arêches-Beaufort encourager les coureurs. Et pas seulement dans l'aire d'arrivée, mais tout au long du parcours, n'hésitant pas à se lever aux aurores pour prendre place. Un accompagnement très apprécié des compétiteurs qui ne manquent pas de remercier ce public chaleureux et connaisseur. "Avec les paysages extraordinaires qu'offre la Pierra Menta, ce public bienveillant fait partie des ingrédients qui font de cette course un rendez-vous unique, très fort en émotion", souligne Laetitia Roux.

Podium féminin de la 3e étape de la 32e Pierra Menta ©Actumontagne

Côté résultats, tant chez les hommes que chez les filles, les leaders au classement général confortent leur leadership. Ainsi, Matteo Eydallin et Damiano Lenzi ont franchi la ligne d'arrivée en avance sur l'horaire prévu. Ils ont bouclé le parcours en 2h36min40s. A plus de 5 minutes derrière eux, Valentin Favre et Filippo Barazzuol, suivis 11 secondes plus tard de Nadir Maguet et Michele Boscacci, puis de Kilian Jornet et Alexis Sévennec à 22 secondes. Chez les filles, Laetitia Roux et Emelie Forsberg s'imposent à nouveau en 3h20min25s, devant Séverine Pont-Combe et Jennifer Fiechter, et Axelle Mollaret et Lorna Bonnel.

Le podium hommes de la 3e étape ©Alternative Media

A l'arrivée, le contrôle du matériel et notamment des sacs par Pascale Doix, l'une des 400 bénévoles de la Pierra Menta ©Actumontagne

A la veille de la dernière étape, à moins d'un énorme pépin matériel, la victoire semble acquise au duo italien chez les hommes et au duo franco-suédois chez les filles, avec respectivement 11 minutes et 15 minutes d'avance sur leurs poursuivant(e)s. Les deuxièmes et troisièmes places devraient être plus disputées pour le podium final, d'autant plus que l'étape du Grand Mont, la plus populaire, donne des ailes aux coureurs !

 

Photos ©Jocelyn Chavy