Vous êtes ici

Il Meije du vélo

© Charley Scemama – Ecole de VTT de La Grave

Cyclisme sur route avec des cols mythiques, VTT cross-country (avec ou sans assistance électrique) sur 300 km d’itinéraires balisés, VTT de descente dans une ambiance presque freeride… Le Pays de la Meije est un véritable paradis pour les amoureux de la petite reine, qui évoluent dans des paysages grandioses.

« Le VTT de descente, à la Grave, est à l’image de ce qu’on trouve en ski l’hiver. Ce n’est pas aseptisé comme un bike park de station. Il y a bien sûr des aménagements, mais ça garde un côté beaucoup plus sauvage », affirme Charley Scemama, moniteur à l’Ecole de VTT de la Grave et coordinateur technique du site VTT. Aux 5 tracés existants sur 1000 m de dénivelé (de 2400 à 1400 m d’altitude) viendra s’ajouter cet été un sixième de 1800 m de dénivelé, démarrant du sommet du téléphérique et rejoignant la station via le refuge Chancel*. « Le haut de nos itinéraires est assez rocailleux, les parties basses  -dans la forêt – un peu plus roulantes. Le haut correspond à du niveau noir,  le bas à du rouge. On est plutôt sur du beau single, semi-naturel. On s’adresse à des pilotes aguerris », affirme Pascal Vallin, le président de l’Association Vélo Alternative de la Grave (AVAG), qui s’occupe de l’entretien des itinéraires « enduro-descente » desservis par le téléphérique.

© Charley Scemama – Ecole de VTT de La Grave

Côté VTT cross-country, quelque 300 km d’itinéraires vous attendent sur le site VTT de La Grave – La Meije – Villar d’Arène, labellisé par la Fédération française de cyclisme depuis 2014. « Il y a vraiment des circuits pour tous les niveaux. On évolue beaucoup sur des itinéraires en balcon entre 2000 et 2500 m d’altitude, avec de très beaux points de vue. On emprunte principalement des petits sentiers sur les traversées et les descentes, et plutôt des pistes un peu plus larges pour les montées », détaille Charley Scemama. Le moniteur VTT cite comme itinéraire coup de cœur Le Tour du Plateau d’Emparis (27 km et 922 m de dénivelé, en boucle au départ du Chazelet) pour les vététistes « sportifs ». Pour ceux et celles en VTT à assistance électrique, il recommande le tour des hameaux de Villar d’Arène (alternance de piste large et de petits chemins) ou l’itinéraire en aller-retour du Vallon de la Buffe (sur piste), au départ de la Grave ou du Chazelet. Notez aussi que tous les lundis (à La Grave) et mardis (à Villar d’Arène) du 18 juillet au 15 août, dans le cadre de l’opération « L’Echappée Electrique », vous pourrez participer à des sorties encadrées de VTTAE (30 minutes à 2h, en groupes de 4 à 8 personnes) pour seulement 2 € par personne (VTT fourni, taille minimum 1,50 m).

© Pascal Vallin - AVAG

Vous êtes plutôt vélo de route ? La Grave et Villar d’Arène sont deux haltes possibles sur la montée aux prestigieux cols du Lautaret et du Galibier. Le parcours des hameaux de la Grave (12 km) allie défi sportif et vue à couper le souffle sur la Meije. Et si vous êtes bien entraînés, une boucle la Grave – Le Freney d’Oisans – l’Alpe d’Huez (par la route d’Auris) – Col de Sarenne – Mizoën – La Grave (90  km) vous laissera un souvenir impérissable.

Martin Léger

* La partie basse, du Refuge Chancel à la station, sera accessible dès début juillet. Pour la partie haute, de 3200 m au Refuge Chancel (2506 m), il faudra attendre l’été prochain.