Vous êtes ici

La glisse poids plume

©Rip’Air / Praz-de-Lys/Sommand Tourisme

Dans le cadre des animations nouvelles glisses du mardi soir, Praz-de-Lys / Sommand va proposer cette saison une nouvelle activité insolite, le wingjump. Equipé d'une sorte de combinaison ailée améliorant la portance sur la neige, vous allez éprouver de nouvelles sensations, skis aux pieds. A découvrir aussi à Praz-sur-Arly, avec Serge Tuaz.

« On souhaitait créer un produit grand public permettant de ressentir les sensations de portance et d’allègement que l'on peut connaître en parapente, tout en gardant les skis aux pieds,», explique Simon Serpollet, en charge de la fabrication et de la commercialisation du wingjump chez Rip’Air. C'est à cette société haut-savoyarde basée à Talloires que l’on doit cette nouvelle aile. « Le wingjump n’est pas fait pour voler. Il s’agit d’une voile de 1 à 3 m², selon les modèles, contre 8 à 10 m² pour une aile de speed riding. Là, on reste vraiment sur un produit de glisse».

Le sentiment de skier en poudreuse

Le wingjump apporte de la stabilité, de la fluidité et de la portance au skieur. « Le modèle de base permet de jouer sur la vitesse. En écartant les bras, on est un peu freiné, ça a un côté rassurant, notamment pour des skieurs moyens. On a plus de stabilité, ça permet de se lâcher un peu plus, en toute sécurité. On a aussi l'impression de skier en poudreuse, même sur une piste damée, en particulier avec le modèle haut de gamme Activ’Carve, avec lequel un tiers du poids de la personne est porté par la voile. On ne subit pas les reliefs de la piste, on a l’impression d’être en surface, de ne pratiquement plus être en contact avec la neige. Il y a un meilleur déjaugeage, un peu comme avec des skis fat (larges) à gros rocker (ndlr : relevé de spatule très prononcé) », détaille Simon Serpollet.

Testé l’hiver dernier par des moniteurs ESF avec des skieurs de tout niveau, le wingjump « est un concept très fun et familial. Il s’enfile comme une veste, avec des sangles autour des mollets et des bras et quatre clips qu'on attache en à peine plus de vingt secondes », assure Laurence Girard, la directrice de l’office du tourisme de Praz-de-Lys. Lors des sessions du mardi soir, vous pourrez tester le modèle de base (l’Activ). Pour essayer le milieu de gamme (Activ’air) ou l’Activ’Carve, rendez-vous samedi 19 décembre à l’occasion de la Fest’hiv, une grande fête de début de saison avec de multiples animations et un forfait à 5 euros.

Martin Léger

A Praz-de-Lys, prêt gratuit de wingjump en autonomie tous les mardis soir de 17h à 18h30, ou le lundi soir de 17h30 à 18h30 pendant les vacances de février. Prévoir une pièce d’identité.