Vous êtes ici

Télémarkeur un jour, télémarkeur toujours !

© Génération Télémark

En partenariat avec l'association Générations Télémark, Cordon propose depuis plus d’une décennie des initiations au télémark. Ce sport de glisse venu de Norvège offre une fluidité et une liberté de mouvement incomparables. Trois dates cette saison pour le tester gratuitement sur les pistes cordonnantes : 19, 22 et 26 février. Attention, addictif !

Eric Gautret est une figure du télémark en France. Il l'a découvert il y a 20 ans et ne l'a plus lâché depuis ! "J'ai eu envie de faire partager les sensations extraordinaires de liberté que ce ski originel procure", explique-t-il, balayant l'image vintage, voire folklorique que véhiculent certains pratiquants. "Je combats cette image vieillote du télémark, c'est un sport très dynamique, technique, ludique, et qui permet une communion bien plus étroite avec le terrain que le ski alpin". Mais, pour effectuer le bon geste, il faut commencer avec un professionnel, sinon, "les gens abandonnent et donnent ensuite une image négative de l'activité", précise le télémarkeur. L’élitisme n’est pas la tasse de thé d’Eric Gautret longtemps président des deux commissions nationales dédiées au télémark à la FFS et à la FFCAM (Fédération Française des Clubs Alpins Français). Au milieu des années 2000, dans le cadre du comité de ski Mont-Blanc, il commence à initier le grand public au télémark, investissant dans du matériel sur ses deniers personnels. Puis, en 2009, avec une poignée de passionnés comme lui du "talon libre et de la génuflexion", il fonde Générations Télémark. Objectif de cette association toute dévolue à la discipline : toucher le grand public, via les offices de tourisme, et les scolaires. "L'association amène des solutions techniques et surtout matérielles, avec la mise à disposition d'un parc qui avoisine aujourd’hui les 100 paires de skis et les 70 paires de chaussures, du 30 au 47,4", précise celui qui, comme les autres membres de l'association est bénévole (il est conducteur de travaux dans les télécoms). Générations  Télémark a initié à ce jour près de 10 500 personnes à cette glisse nordique.

Il n'y a pas d'âge pour télémarker ! ©Génération Télémark

Et c’est à Cordon que tout a démarré. "Patricia de l'office de tourisme nous a ouvert les portes dès le début. Nous avons aussi noué des liens forts avec l'école primaire". D'ailleurs, pour marquer sa reconnaissance, lorsque l'association a été sollicitée en 2014 par l'émission Des Racines et des Ailes, Eric Gaudret a souhaité que le tournage se fasse avec les enfants de l'école de Cordon. Aujourd'hui, celui que les jeunes surnomment Papy, a passé le relais au sein de l'association. Il sera néanmoins présent sur la dernière des trois journées de découverte de Cordon (les 19, 22 et 26 février). Parmi les 1400 personnes à qui Générations Télémark a fait dans la petite station du Pays du Mont-Blanc "chauffer les cuisses", Clément Bergeretti, aujourd'hui membre de l'équipe de France. On vous le dit, bien accompagné, on accroche très vite au télémark !
Sophie Chanaron
Plus d'infos sur www.generations-telemark.com

Photos © Génération Télémark