Vous êtes ici

Une Alpe d’Huez revisitée au programme du 69e Critérium du Dauphiné

L’édition 2017 de la célèbre course cycliste, qui rassemble chaque année la plupart des prétendants au maillot jaune sur le Tour de France, aura lieu du 4 au 11 juin. La course s’élancera de Saint-Etienne le dimanche 4 juin, pour une étape en boucle de 170 km pour les baroudeurs (8 côtes de 2ème, 3ème ou 4ème catégorie à escalader). Les deux étapes suivantes, entre Haute-Loire et Isère, pourraient aussi sourire aux baroudeurs, même si les sprinteurs qui passent bien les bosses devraient avoir leur chance. La course au maillot jaune se décantera véritablement à partir de la 4ème étape, avec un contre-la-montre individuel de 23,5 km entre La Tour-du-Pin et Bourgoin-Jallieu. La 5ème étape, entre la Tour-de-Salvagny et Mâcon, a elle aussi un profil taillé pour les baroudeurs (6 cols ou côtes de 2ème, 3ème ou 4ème catégorie).

En 2016, Chris Froome (au centre), s’était imposé devant Romain Bardet (à gauche) et Dan Martin © ASO / A. Broadway

Les trois dernières étapes sont complètement montagneuses. La 6ème étape entre le Parc des Oiseaux de Villard-les-Dombes et La Motte-Servolex proposera notamment l’ascension du redoutable Mont du Chat (8,7 km à 10,3 %, par le versant qui sera emprunté en juillet par les coureurs du Tour de France) avec le sommet placé à 15,5 km de l’arrivée. Le samedi 10 juin, la 7ème étape reliera Aoste (Isère) à l’Alpe d’Huez, mais dans une arrivée inédite. Les coureurs escaladeront d’abord le col de Sarenne (côté Mizoën), passeront une première fois dans la station, redescendront par la route des Bergers jusqu’à la patte d’oie et graviront pour finir la fin de l’ascension traditionnelle (3,7 km à 7,2 %). La dernière étape (Albertville – Plateau de Solaison), dimanche 11 juin, bien que courte (115 km) s’annonce elle aussi redoutable avec les ascensions des cols des Saisies, des Aravis (depuis Flumet) et de la Colombière (depuis le Grand-Bornand), avant la méconnue mais très difficile montée finale au plateau de Solaison (11,3 km à 9,2 %).