Vous êtes ici

Un peintre chinois dans les Alpes

Le musée de l’Ancien Evêché à Grenoble présente jusqu’au 28 février prochain, He Yifu, le voyage d’un peintre chinois dans les Alpes. Il s’agit du volet consacré aux Alpes d’un projet entamé par l’artiste en 2000, à la demande des Editions Ouest-France. Cette commande consistait à peindre les paysages régionaux -la Bretagne, Paris puis les Alpes- à la chinoise, pour relancer la curiosité du public à l’égard des paysages, genre pictural majeur, aussi bien en Europe qu’en Chine. En effet, le shanshui, peinture de montagne et d’eau, est un art qui remonte au VIIe siècle, à travers lequel les peintres évoquent davantage l’esprit que la réalité des paysages qu’ils croquent.
Originaire du Yunnan, He Yifu s’est installé en France en 1992 où il est mort en 2008, sans avoir achevé son voyage dans les Alpes, débuté en 2006. Il a néanmoins produit une soixantaine d’oeuvres, réalisées à l’encre de chine et au lavis d’encre sur papier de riz, rassemblées dans un ouvrage paru aux éditions Ouest-France en 2009, Le voyage d’un peintre chinois dans les Alpes. L’exposition du musée de l’Ancien Evêché est une sélection de ces oeuvres alpines, prêtées par le Musée-Scriptorial d’Avranches*, dépositaire du fonds de l’artiste chinois. Elles illustrent, dans des formats divers, souvent assez grands, des sommets ou des sites célèbres, comme des lieux plus intimes ayant touchés l’auteur pendant son périple alpin.

La Suffière dans le Vercors
La Suffière dans le Vercors

Souvent identifiables, les paysages prennent sous le pinceau de He Yifu, une dimension onirique rarement atteinte par d’autres représentations des Alpes. Le musée grenoblois a eu la bonne idée de montrer, grâce à des archives filmées, comment le peintre travaillait, et surtout d’expliquer les techniques de la peinture et de la calligraphie chinoise, en détaillant les outils indispensables du peintre-calligraphe.

Des ateliers de peinture et calligraphie chinoise sont organisés pendant les vacances scolaires pour les 8-12 ans les 21 et 22 décembre prochain. Le 27 janvier, conférence autour de la tradition chinoise de la calligraphie et des sceaux. Inscriptions au 04 76 03 15 25

*dédié aux manuscrits de l’abbaye du Mont-Saint-Michel et à l’écrit sous ses formes les plus anciennes comme les plus récentes, notamment l’écriture électronique