Vous êtes ici

Une saison de ski globalement satisfaisante

L’Observatoire national des stations de montagne Ski France  - Atout France vient de publier son bilan de la saison de ski 2011-12. Le niveau de fréquentation touristique des stations de montagne françaises est jugé plutôt satisfaisant, avec des nuances selon les massifs : bonne saison dans les Pyrénées, insatisfaction dans les Alpes du Sud. L’activité touristique (incluant l’occupation des hébergements, la fréquentation des activités et la consommation) est jugée plutôt satisfaisante – même un peu meilleure que l’an passé – dans les Alpes du Nord, le Jura et le Massif Central. Les taux d’occupation de l’ensemble des lits marchands varient entre 49 et 74 %, en hausse par rapport à l’an passé dans les Alpes du Nord, les Pyrénées et les Vosges, en recul dans les Alpes du Sud et le Massif Central.
En termes de fréquentation des domaines skiables (mesurée en journées skieurs), l’activité enregistrée cet hiver est bonne pour la majorité des massifs. C’est dans le Jura, les Vosges et Savoie-Mont Blanc qu’elle est globalement la meilleure, alors que certaines stations des Alpes du Sud, du Sud du Massif Central, ainsi que dans certaines parties des Vosges et des Pyrénées, ont connu des difficultés, notamment lorsque ces domaines skiables ne sont pas ou peu équipés en neige de culture.
Quid de la clientèle étrangère ? Le clientèle britannique demeure la première nationalité étrangère dans les stations des Alpes du Nord, alors que ce sont les Belges qui ont le plus investi les stations des Alpes du Sud, détrônant les Italiens. Les Espagnols occupent eux la première place dans les Pyrénées, et les Suisses dans les Vosges.
L’étude met aussi en avant une progression des réservations de dernière minute et des courts séjours, les séjours tout compris restant assez stables, bien qu’un sentiment de hausse domine dans les Alpes du Sud et les Vosges.
En termes d’activités pratiquées en station, par rapport à l’hiver passé, la fréquentation des écoles de ski est annoncée en hausse dans les Alpes du Nord, le Jura et les Vosges, stable dans les Pyrénées et en recul dans les Alpes du Sud. L’usage des raquettes à neige est stable dans les Alpes du Sud, en hausse dans les Alpes du Nord, les Pyrénées, le Jura et les Vosges. Le ski de fond progresse dans le Jura et les Vosges, perçu identique à l’an passé dans les Alpes du Nord, en recul dans les Alpes du Sud et les Pyrénées. Enfin, la fréquentation des lieux de détente et de relaxation est annoncée supérieure à l’an passé pour l’ensemble du massif alpin et identique dans les Pyrénées et le Jura.

 

L’étude évoque également la fréquentation de la période inter-vacances 2 (12 mars au 7 avril), annoncée bonne dans les Alpes du Nord, plutôt bonne dans les Pyrénées, les Vosges et le Jura, et plutôt mauvaise dans les Alpes du Sud. Les taux d’occupation de l’ensemble des lits s’étalent de 20 à 66 % selon les massifs, perçus en hausse par rapport à l’an passé dans les Alpes du Nord et les Vosges, stables dans les Pyrénées et en recul dans les Alpes du Sud. Si la fréquentation des domaines skiables est nettement supérieure à l’an passé (+ 20 %), elle reste néanmoins inférieure de 7 % à la moyenne constatée sur cette même période lors des quatre hivers précédents.
Enfin, concernant les vacances de Pâques, les taux de remplissages prévisionnels sont faibles et n’atteignent jamais 50 %, exception faite des petites stations pour l’ensemble des lits. A de très rares exceptions près, ces taux sont pressentis en recul sur l’ensemble des massifs et pour tous les types d’hébergement. Même s’il est à noter que la grande majorité des stations fermeront leurs portes avant la fin de ces vacances de Pâques 2012, les chutes de neige continues depuis le week-end de Pâques devraient cependant logiquement générer un regain d’activité au sein des stations de montagne, dont beaucoup restent encore ouvertes cette semaine, et même jusqu’au 8 mai pour les dernières.