Samedi 30 avril et dimanche 1er mai, plus d’une centaine de fermes d’Isère, de Savoie et de Haute-Savoie participent à l’opération Prenez la clé des champs. Une opération initiée en 1997 par la Chambre d’agriculture de l’Isère, suivie par sa consoeur de Savoie Mont-Blanc. Elle permet au grand public de toucher de près le quotidien des agriculteurs. S’ils n’en éludent pas la dureté, surtout en montagne, ces hommes et femmes passionnés veulent ici en donner une vision positive et moderne. A l’image de Jérôme et Nathalie Caillod de la Chèvrerie du Charava à Villard-d’Héry (73).

Dans un monde de plus en plus urbanisé et mondialisé, où les produits consommés sont le plus souvent transformés et achetés en grande distribution, enfants et même adultes ne savent pas ou ont oublié leur processus de fabrication. L’opération Prenez la clé des champs, organisée depuis 20 ans dans le réseau Bienvenue dans nos fermes, entend retisser et même cultiver le lien entre producteurs et consommateurs. Et de facto, valoriser les circuits courts.
Mené sur trois départements et mobilisant une centaine d’exploitations, cet événement draine en moyenne 50 000 personnes sur le week-end. Une sortie en famille par excellence, où l’on regarde, l’on touche, l’on caresse, l’on sent, l’on goûte, voire l’on met à la main à la pâte, dans une ambiance conviviale… même en cas de pluie !

Lancement de l'opération 2016 Prenez la clé des Champs à la chèvrerie de Nathalie et Jérôme Caillod en Savoie
Ces agriculteurs qui ouvrent leur exploitation ce week-end là, sont vraiment dans l’échange et la transmission du bonheur de leur métier. Prenant, soumis aux aléas météo, rémunérateur au prix de beaucoup d’effort et de sacrifices, ce travail, ils l’aiment. C’est même une passion, comme en témoignent Jérôme et Nathalie Caillod. A la tête de la Chèvrerie du Charava, à Villard-d’Héry, près de Montmélian, ils bichonnent leurs 90 chèvres et 40 jeunes bovins du matin au soir !
Installés dans cette petite commune du massif de Belledonne dans leur propre ferme depuis 2008, ils vendent leurs fromages de chèvre dans la jolie boutique attenante à la chèvrerie. Ouverte tous les jours en fin de journée, elle présente sur l’étal une quinzaine de fromages de chèvre différents, qu’imagine et fabrique Nathalie.

Jérôme, Nathalie et leur fils Kilian de la Chèvrerie du Charava

Du labeur mais du bonheur !
Depuis une quinzaine d’années qu’ils élèvent des chèvres, seul Jérôme est désormais à 100% sur l’exploitation. Son épouse continue de faire de l’aide à domicile tous les matins. Double journée, pas de week-end ni de vacances et pourtant, le couple n’échangerait pour rien au monde sa vie. D’ailleurs, leur fils, Kilian, 15 ans, veut prendre la suite. « Pour lui ça sera un peu moins difficile que pour nous qui sommes partis de rien, n’étant pas enfants d’agriculteurs », reconnaît Jérôme, ravi d’avoir suscité une vocation au sein de la famille.
Peut-être en suscitera-t-il d’autres le week-end du 30 avril et du 1er mai, puisque son exploitation participe à l’opération Prenez la Clé des champs (circuit 9). Traite des chèvres à 17h et le dimanche, repas préparé maison (boeuf bourgignon et crozets) et servi sous chapiteau sur réservation (06 88 39 66 92). Lors de leur dernier accueil, entre 700 et 1000 personnes avaient franchi les portes de l’exploitation sur les deux jours.

SC

photo personnalités : Nathalie Caillod (chèvrerie du Charava), Jocelyne Revol (réseau Bienvenue dans nos fermes Isère), Lionel Mithieux (CD73),  Jean-Claude Darlet, pdt de la Chambre d’Agriculture de l’Isère, Emilie Bonnivard, VP du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes en charge de l’agriculture, Pascale Thomassi (Réseau Bienvenue dans nos fermes Savoie) et Jérôme Caillod (chèvrerie du Charava)

 

- Advertisement -