La société Chartreuse Diffusion fête jusqu’au 28 septembre, les 400 ans des liqueurs des pères Chartreux qu’elle commercialise à travers une exposition installée sous un chapiteau de 600 m², érigé sur le parking des caves à Voiron. 

L’exposition La liqueur – 400 ans dans l’histoire de la Chartreuse,  retrace comment ont évolué les liqueurs de la Chartreuse au fil de la grande et de la petite histoire. L’évocation voironnaise rappelle ainsi quelques grandes dates : 1605, année de la remise aux Chartreux de Vauvert du fameux manuscrit secret de l’Elixir de longue vie par un maréchal d’Henri IV ; 1737, le frère Jérôme Maubec, apothicaire au monastère de la Grande Chartreuse, peaufine la recette de l’Elixir ;  Révolution française : dispersion des religieux et disparition momentanée des documents secrets ; 1816 : reprise de la fabrication par les pères chartreux ; 1903 : expulsion manu militari des  moines de la Grande Chartreuse et transfert de la fabrication de la liqueur à Tarragone en Espagne ; 1921 : retour en France de la communauté mais à Marseille ; 1929 : réinstallation à Voiron ; années 30 : retour en grâce des liqueurs voironnaises ; 2005 : la Chartreuse verte, liqueur star de la maison, figure parmi les fleurons de la gastronomie française.

Cette abondante présentation fourmille aussi d’anecdotes. Le visiteur apprend ainsi que la Chartreuse était au menu du dernier dîner des voyageurs du Titanic, que Charles de Gaulle adorait les chocolats fourrés à la Chartreuse et qu’il en consommait un tous les soirs, que Queen Mum, la mère d’Elizabeth II, morte centenaire, avait un faible pour la Chartreuse jaune, que c’est un bar néo-zélandais qui vend le plus de bouteilles de Chartreuse au monde (600 par an)… Pour retracer les 400 ans d’épopée de ses liqueurs, Chartreuse Diffusion a sorti de ses archives des pièces rares dont certaines jamais montrées au public. L’exposition se termine par une visite inédite des caves et une dégustation. La Liqueur -400 ans dans est une exposition grand public qui devrait intéresser même les enfants grâce à une scénographie attrayante et aux nombreux supports audiovisuels : pas moins de cinq films sont projetés au cours de la visite.
Tous les jours de 9 h à 18 h. Entrée gratuite