André Manoukian et son équipe ont concocté une superbe programmation pour la 4e édition du Cosmojazz, du 27 juillet au 4 août. Plus internationale que jamais, elle va réunir sur la huitaine, une chanteuse coréenne, un percussionniste indien, le meilleur du son de Bristol, un joueur de oud égyptien, un guitariste suédois, des figures historiques du Berklee college of music de Boston, un batteur suisse ou encore un pianiste israélien qui vit à New York. Outre ses concerts en altitude dans des sites majestueux ainsi que dans une quinzaine d’établissements chamoniards, le festival installe cette année une scène permanente au coeur de la cité, place du Triangle de l’amitié. L’événement s’ouvre aussi sur l’extérieur, avec des concerts dans la vallée du Trient, dans le Valais suisse. En attendant une probable incursion en Italie l’année prochaine. Le Cosmojazz démarre d’ailleurs chez nos voisins suisses, le 27 juillet prochain à 10 h, avec une balade au départ du col de la Forclaz. Direction la Buvette du Glacier pour écouter la voix virtuose du percussionniste-chanteur américain Vinx, premier des artistes à entrer en scène.
Les concerts en altitude sont gratuits, seuls leurs accès en remontées mécaniques sont payants. Les organisateurs ont aussi mis en place un astucieux système de bracelets grâce auxquels les specateurs peuvent montrer leur attachement à la manifestation et garantir sa pérennité : moyennant une contribution minimum de 5 euros, ils peuvent acquérir chaque jour un Cosmo Bracelet, témoin de leur soutien au festival, mais aussi preuve qu’ils y étaient bien, ces bracelets colorés étant vendus sur place !

 

 

- Advertisement -