Les 15 et 16 août, Megève accueille l’Electro Jazz Festival, qui depuis 2009, met le village en ébullition, avec ce registre mixant jazz et musique électronique. Présentation de cette  sixième édition, avec le fondateur de l’événement, Maximilien Charvet.

actumontagne : Comment se présente cette 6e édition, à deux jours de son coup d’envoi ?
Max Charvet : Plutôt très bien, surtout si le temps est avec nous ! Nous espérons passer entre les gouttes ! Par contre, il faudra prévoir une bonne petite laine, car les températures que l’on nous annonce ne seront pas très élevées. Mais, ça n’est pas grave,  le festival est là pour réchauffer les auditeurs et l’ambiance !

actumontagne : Avez-vous une solution de repli au cas où ? Le palais des sports peut-être ?
Max Charvet : Nous tenons vraiment à ce que les concerts restent dans le centre du village, chez nos partenaires, bars et restaurants mégevans. Il y a trois ans, nous avions eu un gros orage en soirée. La formation à l’affiche sur la scène installée sur la place de Megève, était composée de 8 musiciens. Du coup, ils s’étaient séparés en deux groupes, chacun jouant dans un établissement différent, permettant aux spectateurs de profiter de la musique bien à l’abri ! Nous avons toujours des solutions de repli pour préserver l’objectif du festival, à savoir animer et dynamiser le centre du village.

actumontagne : Pour les néophytes, l’électrojazz, c’est quoi ?
Max Charvet : L’électrojazz ou Nu-jazz est né à la fin des années 90. Il mélange les harmonies jazz et funk avec les sonorités issues de la musique électronique. C’est un genre très tendance, dont les références les plus connues sont le groupe St-Germain, le trompettiste Erik Truffaz ou encore le collectif allemand Jazzanova. Un courant qui colle parfaitement à Megève, où les sons jazzy font danser les Megevans et leurs hôtes depuis l’après-guerre.  

actumontagne : Comment s’articule le festival ?
Max Charvet : Coup d’envoi du festival à 17h, avec des apéritifs musicaux dans les rues, sur les terrasses, dans les bars, les pubs et les restaurants comme La Calèche, le S Bar, le Puck, le Casino, les 5 Rues. Après, en soirée, concert sur la grande scène de la place du village (Chlorine Free le 15 et Caravane Palace le 16, cette année), puis après 23h, à nouveau rendez-vous pour les afters chez nos partenaires, jusqu’à 3 heures du matin. Soirée de clôture au Palo Alto avec cette année un spécial tribute à Daft Punk. L’accès aux concerts est gratuit, il n’y a que la soirée de clôture au Palo Alto qui est payante.

actumontagne : Quelques mots sur les deux têtes d’affiche de 2014, Chlorine Free et Caravane Palace ?
Max Charvet : Repéré par Radio Nova, Chlorine Free est un collectif parisien qui monte au sein dela scène électro jazz. Il vient de sortir un nouvel album, Le Fish, encensé par la critique. Quant à Caravane Palace, chantre de l’électro swing, il transforme en dance-floor, tous les endroits où il se produit, et Megève n’échappera pas à la règle ! Le groupe vient dans une configuration particulière, avec deux DJ aux platines et non pas les musiciens, accompagnés des professeurs de swing d’une école de danse de Genève et d’un vidéo show pour apprendre au public à danser sur leur musique très entraînante. Il y aura en parallèle un grand vidéo show.

Megève Tourisme

actumontagne : Le festival est-il un incontournable de l’été à Megève ?
Max Charvet : Oui ! Il génère incontestablement des séjours à Megève. On le sait, la montagne l’été passe par l’événementiel. Le festival fait venir du monde pour le 15 août et grâce à notre format de deux jours calé sur le vendredi et le samedi, les gens restent bien souvent le dimanche pour profiter d’autres animations proposées par la station et ainsi découvrent ce qu’est la montagne l’été, une destination qui a vraiment une carte à jouer.

actumontagne : Des pistes pour l’édition 2015 ?
Max Charvet : J’aimerais faire revenir notre parrain, le groupe d’acid jazz No Jazz, qui vient de sortir un nouvel album et aussi le groupe allemand Jazzanova. A suivre !

Propos recueillis par Sophie Chanaron

 

 

- Advertisement -