La 18e édition du festival de l’Arpenteur s’est déroulée du 5 au 13 juillet sur la commune des Adrets(Isère), dans le massif de Belledonne, portée par l’association Scènes obliques. Un festival dédié au spectacle vivant et à la littérature, avec pour thème cette année les (des)équilibres. Les organisateurs tirent un bilan très positif de cette manifestation culturelle imaginative, grâce à la météo clémente de la semaine et aux spectacles de qualité accueillis pendant le festival. Parmi les temps forts, on peut citer le cirque cambodgien Sokha (seulement 5 représentations en France), le jardinier-paysagiste Gilles Clément, qui a proposé au public une marche avec lecture du paysage, et le chanteur Loïc Lantoine. Même s’il est encore un peu tôt pour avoir des chiffres précis, on sait déjà que presque tous les spectacles ont affiché  complets. Donc la fréquentation est au moins équivalente à celle de l’année dernière (4 000 à 4 500 personnes sur la semaine).

© Sébastien Armengol

Les artistes se produisent dans des lieux divers comme le parc de la mairie des Adrets, le gymnase de l’école, une grange dans le village, ou encore les sentiers des montagnes environnantes. “L’idée du festival, c’est que la culture n’est pas réservée aux grandes villes, mais qu’elle a droit de cité partout, même en milieu rural et dans des lieux en pente. L’artiste nous invite à regarder le monde un peu différemment”, souligne Muriel Ginon, chargée de projet pour le festival.
J. P.
www.scenes-obliques.eu
 

- Advertisement -