En montagne, on ne cultive pas que son corps ! On vient aussi y chercher une culture, une histoire ou encore des traditions. Avec son riche passé, romain notamment , Aime-La-Plagne a tout pour aiguiser votre curiosité au détour de visites guidées, d’expositions et d’animations, souvent gratuites, et pour toute la famille.

Trois monuments emblématiques racontent l’histoire d’Aime-La-Plagne. La basilique Saint-Martin, qui a fêté son millénaire en 2014, la Tour Montmayeur, du nom des puissants seigneurs de Savoie à qui elle appartenait au XVe siècle et l’église Saint-Sigismond, typique de l’art baroque en Tarentaise. Ces trois édifices ont aujourd’hui changé de vocation et sont au cœur de l’animation estivale de la destination orchestrée par La Plagne Vallée Tourisme.

Le théâtre de verdure de la basilique d’Aime ©Philippe Gal

La basilique constitue un lieu d’exposition très prisé des artistes locaux et régionaux. Elle offre un face à face pertinent entre art roman et art contemporain. Cet été, jusqu’à fin août, Florence Regnault, créatrice de l’Atelier pictural de Montméry, à la Côte-d’Aime, propose une installation originale, inspirée des lectures qu’elle et son groupe de peintres amateurs ont fait de deux ouvrages cultes de Philippe Delerm, La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules (Gallimard, 1997) et Les Eaux troubles du mojito (Seuil, 2015). Une trentaine de tableaux prendront place avec des œuvres picturales aussi bien figuratives qu’abstraites.

A La Tour Montmayeur, où le service des espaces verts s’affaire pour aménager dans le parc d’ici à la saison prochaine, un jardin médiéval, les visiteurs peuvent découvrir une histoire du vin et de la vigne en Savoie, le bâti traditionnel d’Aime à l’appui de superbes maquettes, la reconstitution d’une scène de vie médiévale et au sommet, une vue à 360° sur la vallée (visite guidée tous les mardis).

C’est à l’archéologie que le musée Pierre Borrione, installé dans l’église baroque Saint-Sigismond, est dédié. Les collections de cet espace labellisé Musée de France, sont gérées par la Société d’Histoire et d’Archéologie d’Aime (visite guidée tous les vendredis).

Pour les enfants, La Plagne Vallée Tourisme recommande Passeport pour Rome, une visite ludique et interactive de son patrimoine historique. L’occasion pour les plus jeunes de s’initier à travers divers ateliers, à la monnaie, à l’architecture antique ou encore à la céramique (tous les mercredis du 11 juillet au 29 août à 17h).

Musique et patrimoine raccords à Aime-la-Plagne ! ©Philippe Gal

Rendez-vous incontournables de l’été depuis plusieurs années, les Jeudis d’Aime reviennent cette saison au théâtre de verdure (avec repli dans une salle en cas de pluie) encore avec une programmation musicale toujours très éclectique pour toucher tous les publics, et gratuite : du jazz manouche à la variété en passant par le rock.

Le P’tit Bal

La première édition l’an dernier ayant remporté un franc succès, cette animation dans l’esprit guinguette revient au théâtre de verdure le 18 août prochain. Un moment privilégié au cours duquel toutes les générations et les populations (locaux/touristes) se mélangent.

- Advertisement -