La 22e édition du Festival Berlioz, du 20 au 30 août prochain à La Côte-Saint-André (Isère), fait écho au bicentenaire du retour de Napoléon de l’Ile d’Elbe. Elle s’accorde aussi plusieurs escapades hors les murs, dont une, inédite, en plein coeur du massif de la Chartreuse. Le 23 août, un concert est en effet programmé au musée d’art sacré contemporain de Saint-Hugues-de-Chartreuse.

L’on doit cette première à Marie-Christine Julien. Depuis plusieurs années, la conservatrice du musée fait part à Bruno Messina, le directeur du festival de musique isérois, de son souhait d’accueillir un concert délocalisé de ce grand rendez-vous culturel de l’été en Isère. Elle a réussi à le convaincre cette année et Saint-Pierre-de-Chartreuse sera donc une halte du festival Berlioz comme Vienne, qui en fait l’ouverture, Marnans ou encore à Voiron.
Marie-Christine Julien se félicite de recevoir dans le cadre de cette édition 2015 « impériale », Luigi Attademo, guitariste de renommée internationale, pour un programme intitulé Dans les salons de musique à Paris. Les auditeurs pourront entendre des morceaux choisis d’Hector Berlioz, ou encore la Grande sonate en la majeur de Paganini.

La nef du musée d'art sacré ©Valérie Gaillard

Pour Marie-Christine Julien, intégrer la programmation d’un tel événement festival, permet de braquer les projecteurs sur le musée départemental qu’elle dirige, moins connu que ses confrères isérois, le musée Dauphinois ou le musée de la Révolution de Vizille. « Nos moyens de communication étant modestes, nous profitons de la notoriété d’événements pour développer celle de notre musée dédié à l’art sacré contemporain et qui abrite les oeuvres d’un seul artiste, Arcabas », explique la conservatrice du musée chartroussin. Le musée, reçoit régulièrement désormais, des artistes dans le cadres du festival Détours de Babel et les Rencontres Brel. Pour la responsable du musée de Saint-Hugues, c’est aussi l’occasion d’amener le festival Berlioz aux habitants du territoire, qui n’ont pas forcément l’opportunité de se rendre à la Côte-Saint-André pour assister à la programmation « in » de la manifestation.

A 17heures. 10€

 

- Advertisement -