Ouverte au public le 28 novembre dernier, l’exposition photos Le spectale des rues et des chemins, Joseph Apprin, au Musée de l’Ancien Evêché à Grenoble, a déjà franchi le cap des 10 000 visiteurs (10500 à aujourd’hui) .
Pour l’équipe du musée, ces bons chiffres s’expliquent par la proximité de lecture qui s’établit avec ces images prises à la fin du XIXe et début du XXe siècle par ce photographe amateur, découvert par notre confrère Jean-Louix Roux et que le musée grenoblois a eu raison d’exposer. Ces images, qui sont des documents historiques, parlent de lieux qui peuvent nous être familiers (que l’on connait ou que l’on croit connaitre). Elles offrent un témoignage unique et précieux sur ces lieux il y a environ cent ans. Le regard de Joseph Apprin permet une proximité avec les personnages qui sont photographiés. La douceur des images participe à ce ressenti. On ne reste pas insensible à l’attention que porte Joseph Apprin lui-même à ses modèles (ses enfants entre autres, mais aussi les ouvriers au travail, les passants dans la rue…) ». La qualité des tirages réalisés par à partir des plaques de verre, est aussi à l’origine de cet engouement. Ils sont l’oeuvre du photographe d’art, Jean-Luc Aufradet.
L’exposition est à voir jusqu’au 29 mai prochain. Entrée gratuite.

- Advertisement -