L’anniversaire du rattachement de la Savoie à la France sera le fil rouge des animations d’Albertville durant cet été 2010 : exposition, visite guidée, spectacles, banquet, fleurissement de la ville… évoquent cet événement historique qui a changé le destin de la cité olympique.

Pour Albertville, ville née de la réunion des deux bourgs de Conflans et de l’Hôpital par Charles-Albert, roi de Piémont-Sardaigne, en 1836, il y a un avant 1860 et un après. "Le rattachement est une étape charnière pour cette petite ville car elle devient sous-préfecture et donc le relais de l’autorité du nouvel Etat", explique Gaël Miano, du service patrimoine d’Albertville, labellisée ville d’art et d’histoire depuis 2003. A ce titre, la cité olympique se fait fort de célébrer le 150e anniversaire de la réunion de la Savoie à la France, avec des animations à l’intention du public local, comme des touristes. "Nous avons essayé de nous inscrire dans une démarche pédagogique, en nouant un partenariat avec l’Education nationale,  afin de donner au jeune public le goût de la découverte du patrimoine d’Albertville et favoriser son appropriation. Plus d’une trentaine de classes ont participé à nos actions pédagogiques». Celles-ci se sont concrétisées par une exposition et une visite guidée spéciale 150e anniversaire, dont le grand public peut profiter cet été. La première « Laissez-vous conter 150 ans d’histoire », retrace l’évolution de la ville à travers quatre périodes. Elle est visible tout l’été au musée de Conflans. La seconde, intitulée « Devenir et être citoyen français », conduit les visiteurs autour des bâtiments construits à la suite du rattachement, coup d’envoi de l’urbanisation de la ville et de son changement de statut. Parmi les principaux, l’Hôtel de ville, la sous-préfecture, l’ancien Palais de justice, qui abrite aujourd’hui la Maison des JO d’hiver, ou encore les ouvrages militaires, dont la création du système Séré de Rivières, avec les forts du Mont ou de Tamié, destinés à défendre la ville de la proche Italie entrain de naître (12 juillet/9 août).


 

 

Théâtre et banquet populaire

Les Histoires d’un soir, rendez-vous albertvillois incontournables qui se déroulent à Conflans et en nocturne tous les étés, prennent elles aussi une couleur différente cette saison. Elles vont raconter l’histoire de la Savoie avant qu’elle ne devienne française. Animées par les guides conférenciers et des comédiens amateurs, elles s’achèveront dans les jardins du CIS avec une collation (6, 21 juillet 18 août). Autres spectacles, les Théâtrades, rencontres internationales de théâtre de jeunes, où plusieurs représentations s’attacheront à explorer le thème de l’émigration et de l’immigration, via l’exemple de la Savoie. Ces spectacles seront interprétés par des artistes en herbe, originaires des pays et de villes ayant des liens privilégiés avec Albertville, comme Aoste, Winnenden en Allemagne ou Sainte-Thérèse au Québec.
Enfin, derniers temps forts, la fête historique du 15 août durant laquelle la cité va replonger à l’époque de 1860, avec la veille, un prometteur banquet, dont le menu et les décorations seront d’inspiration XIXe. Costumes d’époque fortement recommandés !
Sophie Chanaron

- Advertisement -