Editeur, graveur, calligraphe ou encore entomologiste, Marc Pessin est un artiste aux multiples talents, installé depuis 1965 à Saint-Laurent-du-Pont, en Chartreuse. En voisine admirative de ce créateur cartusien*, la ville de Grenoble consacre une grande exposition à son œuvre, en trois lieux différents : le musée, la bibliothèque d’étude et d’information et la bibliothèque du centre-ville.

Exposé dans le monde entier, Marc Pessin ne l’avait jamais été à Grenoble. Depuis le 3 avril, c’est désormais chose faite puisque la capitale des Alpes rend hommage à cet artiste prolifique, mais secret, avec une exposition intitulée, Marc Pessin, Regards sur l’œuvre. L’occasion de découvrir l’univers foisonnant de celui qui a installé sa maison d’édition, le Verbe et l’Empreinte, et son atelier de création, à Saint-Laurent-du Pont, au milieu des années 60. Son catalogue éditorial compte plus de mille ouvrages, signés par plus de cent cinquante auteurs, parmi lesquels nombre de grands poètes du XXe siècle : Léopold Sedar Senghor, Marguerite Yourcenar, Andrée Chedid, Michel Butor, Jean-Claude Renard, Georges Emmanuel Clancier… Autant de belles plumes, dont Marc Pessin a illustré les textes avec brio, maniant la gravure sous différentes formes : empreintes tirées à sec ou huilées, pochoirs, encre de chine, peinture à l’huile, découpe au laser. L’artiste s’amuse sur papier et sur métal, avec les formes géométriques, pleines ou déliées, que lui inspirent la nature et les objets du quotidien.

Marc Pessin dans on atelier de Saint-Laurent-du-Pont
Marc Pessin dans on atelier de Saint-Laurent-du-Pont

Marc Pessin et son œuvre se découvrent en trois lieux de la ville : 
– Musée de Grenoble : la Tour de l’Isle est toute dédiée à une trentaine de gravures sur papier grand format de Marc Pessin, « instantanés de mouvements », pour reprendre l’expression de leur auteur. Sont également présentées des sculptures sur inox extraordinairement aériennes, incisées à la façon d’un orfèvre (jusqu’au 14 juin 2009).
–  La Bibliothèque d’étude et d’information, s’attache, elle, à présenter le travail de Marc Pessin entrepris il y a une cinquantaine d’années autour de l’écrit. Une œuvre qui est « une véritable mémoire vivante de la bibliophilie contemporaine », souligne Christine Carrier, directrice des bibliothèques de la ville. Les ouvrages et manuscrits d’écrivains présentés, sont illustrés et édités par Marc Pessin et proviennent des collections et du fonds bibliophile de la BE dans lesquels Marc Pessin occupe une large place (jusqu’au 29 août).
– La bibliothèque du centre ville met en avant la collaboration entre le poète Jean-Claude Renard (1922-2002) et Marc Pessin. Une complicité artistique a lié les deux hommes qui a donné matière à l’édition d’une vingtaine d’ouvrages aux illustrations somptueuses, imaginées par Marc Pessin (jusqu’au 29 août)

Poème de Jean-Claude Renard illustré d'une gravure en acier ajourée et dorée à l'or fin par Marc Pessin
Poème de Jean-Claude Renard illustré d’une gravure en acier ajourée et dorée à l’or fin par Marc Pessin

Signalons, enfin, la publication d’un livre, contribution du Conseil général de l’Isère, synthèse en mots et en images de l’exposition avec des textes d’universitaires et d’écrivains, dont un très bel hommage de Pierre Peju, l’auteur de la Petite Chartreuse.
Sophie Chanaron

* habitant la Chartreuse

- Advertisement -