Gresse-en-Vercors organise les 18 et 19 août prochain, sa 33e Fête de l’alpage. Pendant deux jours, c’est toute la tradition agri-pastorale de la montagne qui est à l’honneur ainsi que la forêt et l’artisanat.

C’est une tradition que la station-village de Gresse-en-Vercors a remis au goût du jour en 2001 : célébrer le pastoralisme, la forêt et l’artisanat dans le cadre de la Fête de l’alpage, le 3e week-end d’août. Une manifestation dont la 33e du nom a lieu les 18 et 19 août prochain. L’équipe de l’office de tourisme, soutenue par une soixantaine de bénévoles, a mis les bouchées doubles ces dernières semaines pour faire de cet événement l’un des grands moments festifs de l’été en Isère. Entre 5000 et 6000 personnes sont attendues sur les deux jours, c’est dire si cette fête de village draine du monde, et bien au-delà de la seule région grenobloise. A cette occasion, Gresse-en-Vercors célèbre le pastoralisme, la forêt et l’artisanat au détour d’un programme riche et varié qui devrait ravir grands et petits.

Début des réjouissances le samedi 18 à 11 h, avec la messe à l’alpage du Serpaton et l’incontournable bénédiction des troupeaux. A 14 h, rencontre avec Michel Disdier, qui évoquera son métier de berger de moutons. Après la projection de films sur le pastoralisme à 17h, soirée dansante sous chapiteau dès 20 h avec plusieurs nouveautés par rapport aux éditions précédentes. «Cette année, ce n’est plus un DJ qui anime la soirée, mais un groupe, le SMA Blues Band qui bouge bien », explique Christine Detante, directrice de l’OT. «Quant au repas, nous avons opté pour une tartiflette géante ». (Inscription à l’OT vivement recommandée au 04 76 34 33 40). Cerise sur le gâteau, un grand feu d’artifice viendra illuminer les sommets environnants à la nuit tombée.

Le cor des Alpes, l’instrument incontournable de toute fête de village de montagne qui se respecte !

 

Le dimanche 19 août s’ouvre avec l’habituel cross de l’alpage pour se poursuivre en fin de matinée avec une foule d’animations, comme la conduite de troupeaux (oies et moutons), le sciage du bois suivant différentes techniques, un spectacle de danses traditionnelles, dont le fameux rigodon auquel le public pourra s’initier. Toute la journée, le public pourra s’amuser du côté des stands de jeux en bois, à la pêche à la ligne;  participer à des ateliers de sculpture et de tournage sur bois, admirer des expositions sur la faune, la flore ou encore la chasse. Quelque 55 exposants devraient être de la partie et dévoiler leur savoir-faire et leur créativité. «Cette année, nous avons aussi souhaité mettre le paquet à l’intention des plus jeunes en installant davantage de manèges et cela, dès le samedi après-midi », précise Christine Detente qui souligne que les animations sont, dans la mesure du possible, gratuites ou alors très peu onéreuses. L’idée, c’est que les familles passent un bon moment au cœur d’une montagne fière de ses traditions et accueillante.