Concours de race d’abondance, dégustations diverses, spectacles de rue… La foire froide de Sallanches, qui aura lieu les 24, 25 et 26 octobre, proposera comme d’habitude une multitude d’animations pour ses visiteurs.

Non, la foire froide de Sallanches n’est pas née d’une récente opération marketing de l’office du tourisme visant à remettre la vie d’antan au goût du jour. L’origine de cette foire, essentiellement agricole, est beaucoup plus ancienne que cela, puisqu’elle existe depuis le Moyen-Age ! A cette époque, elle était l’une des dernières de l’année à laquelle les habitants des villages d’altitude pouvaient assister, avant que la neige ne les isole de la vallée pendant de longs mois. Ils venaient y faire leurs dernières provisions pour l’hiver (fruits d’automnes, légumes, pommes de terre, œufs, fromages, volailles…), écouler les bêtes qu’ils ne pouvaient pas garder à l’écurie, vendre ou acheter des tricots, gilets de laine et autres mitaines,etc.

 

 © OT Sallanches / Vincent Pawlowski

Aujourd’hui, cette foire froide n’a évidemment plus cet intérêt « vital » pour ses visiteurs, mais on continue d’y perpétuer certaines traditions. Ainsi, les agriculteurs locaux présenteront au public et au jury leurs « belles » à la robe pie rouge acajou, à la tête blanche et aux auréoles acajou autour des yeux, à l’occasion du 39ème concours de la race Abondance, ces vaches dont le lait sert à la fabrication de reblochon, de beaufort et d’abondance. Cette foire froide vous donnera également l’occasion de redécouvrir les tripes, plat de viande peu onéreux du début du XXème siècle, que les 24 bars et restaurants de Sallanches vous proposeront sous toutes les formes (à la mode de Caen, en cassoulade, au cidre…) pendant la durée de l’événement !

La foire froide ne se résume pas à sa partie agricole et culinaire : elle propose également une multitude d’animations pour tous, petits et grands. Pour les enfants, Terre de Jeux investira les rues piétonnes de Sallanches avec ses jeux en bois, les clowns Mouche et Baboo déambuleront en ville avec leurs échasses ou leurs costumes traditionnels, alors que Marion Peti-Jean les maquillera sur le thème de l’automne. Les plus grands pourront se rendre à l’exposition d’oiseaux (400 volatiles de 60 variétés) mise en place par l’association ornithologique du Mont Blanc ou à celle intitulée « Montagnes, territoires d’invention », écouter le quintet de jazz déambulatoire JPZ Jazz Band, ou encore écouler leurs anciens francs chez les commerçants partenaires ! Bref, il y en aura pour tous les goûts, et cette foire froide promet d’être plutôt show…

Martin Léger

- Advertisement -