La Maison des Jeux olympiques d’hiver présente jusqu’en novembre prochain une exposition temporaire intitulée La Neige et l’Architecte. Elle met à l’honneur l’architecture novatrice de six stations de sports d’hiver de Savoie et Haute-Savoie, à travers 60 photographies grand format d’Eric Dessert.

C’est deux ans après les Jeux olympiques de 1992, que le Service de l’Inventaire général du patrimoine culturel et l’Ecole nationale d’architecture de Grenoble (ENSAG), ont lancé une étude pour récenser, étudier et faire connaitre le patrimoine lié à l’aménagement touristique alpin. Les stations subissaient des modifications « trahissant » les intentions de leurs brillants concepteurs, Henry-Jacques Le Même à Megève, Laurent Chappis et Denys Pradelle à Courchevel, Marcel Breurer à Flaine, Gaston Regairaz, Guy-Rey-Millet et Charlotte Perriand aux Arcs ou encore Jacques Labro à Avoriaz. « Nous avons enquêté sur six stations, Courchevel 1850, Megève, les Arcs, Avoriaz, Flaine et Les Karellis, qui reflètent chacune à leur niveau, la diversité et la richesse de l’aménagement à la montagne », explique Jean-François Lyon-Caen, responsable scientifique à l’ENSAG.

Jean-François Lyon-Caen, Eric Dussert et Guy Rey-Millet au vernissage de l'exposition

Cet inventaire n’a pas été fait dans une vision seulement rétrospective. « Il a également vocation à donner des éléments pour accompagner la mutation de ces stations, car elles ne cesseront jamais de s’adapter à la pratique sociale de la montagn », souligne Jean-François Lyon-Caen. L’architecte-enseignant grenoblois rappelle combien leurs inventeurs, montagnards ou amoureux de la montagne, étaient novateurs et visionnaires, et surtout soucieux de construire de manière raisonnée ces stations ex-nihilo (hors Megève) pour une vie nouvelle en altitude.

Un regard d’artiste

A la demande de la Région Auvergne Rhône-Alpes, Eric Dussert, photographe du Service de l’Inventaire général du patrimoine culturel, a promené son objectif sur cette architecture remarquable, qui bénéficie du label Patrimoine du XXe siècle. Il a fait appel à l’expertise de Jean-François Lyon-Caen. « Au cours de la campagne photographique menée en 2010 et 2011, il a attiré mon regard sur des formes, sur des matériaux, sur l’environnement, afin que l’image puisse se faire », explique le photographe, également guidé par l’architecte Guy Rey-Millet, membre de l’équipe conceptrice des Arcs, ainsi que des Karellis.

Pour constituer le corpus de l’exposition La Neige et l’Architecte, présentée à la Maison des Jeux olympiques, après la médiathèque de Megève en 2014, Eric Dussert a sélectionné 60 photographies, saisies tantôt de manière fulgurante, tantôt après une observation patiente. Elle dévoile des détails de bâtiments et des perspectives que seul un regard d’artiste peut réveler. Même à des professionnels. »Sa composition du sujet est extraordinaire », s’émerveille Guy Rey-Millet devant l’une des photos montrant une cheminée imaginée par l’architecte Marcel Breurer dans une résidence de Flaine. « Photographier c’est cadrer et cadrer, c’est éliminer et trouver l’harmonie pour faire sens », explique Eric Dussert. Son regard sensible restitue la beauté d’un patrimoine bâti souvent décrié, car incompris. Il participe ainsi à la compréhension et la reconnaissance de cet héritage fragile dans un contexte où, dans nos stations il est moins cher de constuire , quitte à démélir, que de rénover.

Sophie Chanaron

 

Jean-François Lyon-Caen, Eric Dussert et Guy-Rey-Millet

photos

 

© Actumontagne

 

Encadré

Des archives précieuses

 

Les études menées par l’Inventaire général du patrimoine culturel, passé depuis 2004 sous compétences régionales, et l’ENSAG, ont permis de constituer un fonds de plus de 300 dossiers, illustrés par plus de 3000 documents que le public peut consulter sur Internet www.parcoursinventaire.rhonealpes.fr/stationsski Il a aussi servi à créer des visites par la Fondation Facim sur le thème de l’architecture des stations, ou encore à lancer une collection d’ouvrages sur les architectes de la montagne par le CAUE de Haute-Savoie.