Cet hiver, la station des Arcs ouvre ses portes en avance sur son agenda habituel. Du 5 au 12 décembre, elle accueille son 1er festival de cinéma européen, qui ambitionne de faire découvrir à un large public la diversité du 7e art, à travers une programmation très éclectique et en présence de nombreux réalisateurs et comédiens.

Royaume de la glisse, la station des Arcs a toujours accordé une belle place à la culture en multipliant les événements élargissant les horizons de ses hôtes. Son Académie Festival est, en été, l’un des grands rendez-vous dédiés à la musique classique en France. Son tout nouveau Festival du cinéma européen a bien l’intention de devenir le second temps fort culturel de la station savoyarde.
Concoctée par Frédéric Boyer, la programmation compte une cinquantaine de longs métrages qui sont, pour la plupart inédits en France. L’objectif est de témoigner de la diversité et de la qualité de la production européenne car, ne sort dans le circuit français qu’un nombre infime d’œuvres cinématographiques réalisées par nos voisins. La sélection du festival met en compétition dix de ces films qui vont concourir pour la Flèche de cristal. Le lauréat de cette dernière bénéficiera d’une aide financière à la distribution de son film hors de son pays d’origine. Seront également décernés un prix du meilleur réalisateur et un prix du public.


Focus sur la Hongrie

Dans le cadre de la section Focus Pays, le festival zoome par ailleurs sur le cinéma hongrois. C’est le réalisateur Istvan Szabo, récompensé au festival de Cannes ainsi qu’à Berlin, auteur, entre autres, du Colonel Redl (1985) avec Klaus Maria Brandauer ou encore Being Julia (2005), avec Annette Bening et Jeremy Irons, qui présidera le jury du festival. A ses côtés, les acteurs français Malik Zidi et Aurélien Recoing, la comédienne Marianne Denicourt et la chroniqueuse de cinéma italienne Cristina Piccino. Plusieurs de films du président du jury seront à l’honneur aux Arcs, ainsi que ceux de la jeune garde montante hongroise.
Autres morceaux de choix du festival, les cinq avant-premières françaises obtenues par les organisateurs :  Soul Kitchen de Fatih Akin, prix du jury au dernier festival de Venise, en présence du réalisateur allemand d’origine turque, auteur du saisissant Head on, Ours d’or à Berlin en 2004, Sommeil Blanc de Jean-Paul Guyon avec Hélène de Fougerolles –annoncée- et Laurent Lucas, un film tourné en partie à Peisey-Nancroix, à proximité des Arcs ou encore le film flamand La Merditude des choses de Felix Van Greoningen, une comédie trash sur l’émancipation d’un jeune garçon de 13 ans, oppressé par une famille vraiment déjantée !
Le festival s’attachera également à promouvoir les réalisateurs en herbe en installant un village des Ecoles de cinéma européennes, et à stimuler l’intérêt de la jeunesse à l’égard du répertoire cinématographique européen, via des ateliers et des animations en milieu scolaire. Sans oublier des rencontres entre professionnels du cinéma pour favoriser la diffusion des films, des concerts ou encore des soirées DJ’s organisées par le célèbre club parisien Le Baron. Un beau lancement de saison en perspective !
Sophie Chanaron
Pratique : les films seront projetés dans les différents cinémas de la station et de Bourg-Saint-Maurice, en matinée, après-midi et en soirée. Séance 6€ ; Pass festival simple 25€, Pass complet uniquement en pré-vente sur le site www.lesarcs-filmfest.com  Renseignements au 04 79 07 68 00.

- Advertisement -