La 30e édition du Festival International du Film de Montagne d’Autrans (FIFMA) se déroule du 4 au 8 décembre prochain. La nouvelle équipe d’organisation, emmenée par Anne Farrer et Mickaël Carminatti, respectivement directrice et président du festival, entend mettre en avant une nouvelle vision de la montagne, nourrie de « la rencontre qui peut tout changer ». Cinq jours pour découvrir des films documentaires, de fiction ou des premières réalisations, mais aussi profiter de multiples conférences, tables rondes et autres animations. ©Photo de Mathieu Le Lay

Eclectisme. C’est sans doute le terme le plus approprié pour décrire la programmation de la 30ème édition du FIFMA. Le festivalier assidu passera du « Petzl Roc Trip Argentina », un film d’escalade tourné dans la Pampa Patagonienne, à « The Hunter », qui relate le voyage d’un chasseur qui suit la trace, dans des montagnes éloignées de toute civilisation, d’un petit garçon dont on craint qu’il ait été tué par les loups ; en passant par  « Libros y Nubes », un documentaire qui s’intéresse aux bibliothèques rurales du Pérou, avec des livres qui ont la particularité de voyager de village en village, au milieu des montagnes ; ou par « Pau Escalé, Go To The Parad-Ice », un hommage au grimpeur sur glace  de haute difficulté Pau Escalé, décédé en mars 2012 dans le cirque de Gavarnie. La trentaine de films documentaires sélectionnés (sur 151 candidatures) mettent en avant de multiples disciplines et façons de pratiquer la montagne, mais cherchent aussi à montrer le regard qu’ont sur la montagne ceux qui en vivent ou qui y habitent.
En dehors des documentaires 2013, le grand public pourra découvrir des fictions – dont une avant-première de « Belle et Sébastien » de Nicolas Vannier  – mais aussi des premières réalisations, ainsi qu’une rétrospective avec la sélection de huit films (documentaires ou fictions) parmi les plus marquants des 29 éditions précédentes du FIFMA, ainsi qu’un film rare de René Moreau, datant de 1925.

© Museo Nazionale della Montagna, Torino

Divers débats et rencontres
En marge des projections, le Festival propose divers débats, notamment celui de la FFCAM sur la thématique « Les jeunes en montagne. Pour quoi faire ? ». Des cafés débats et autres tables rondes sont aussi au programme. L’une d’entre elles sera consacrée aux « Tournages en montagnes », pour évoquer notamment l’utilisation et l’apport des nouvelles techniques (prises de vues avec drones et hélicoptères, etc).
Le FIFMA, c’est aussi une multitude d’animations pour tous les goûts. Les « Rencontres d’Ecrivains » vous permettront d’échanger avec des auteurs tant connus pour leur écriture que pour leur lien vivant à la montagne. Paul Petzl, Jean-Michel Asselin, Sophie Cuenot ou encore Fabrice Lardreau seront ainsi présents cette année. Dans un autre registre, vous pourrez vous inscrire aux « Adrénaline Sessions », parrainées par  Didier Lafond, LE réalisateur de films sportifs français. Elles se déroulent en trois temps, avec une soirée films explosive le 4 décembre (en présence de Didier Lafond et d’autres réalisateurs), une sortie outdoor sur inscription le 5 en matinée, et un débat sur la production de films de sports extrêmes le 6 décembre. Les sportifs accomplis pourront eux s’inscrire au Festitrail, avec 3 parcours au choix (12 km et 400 m de dénivelé ; 30 km / 1500 m ; 1,5 km pour les enfants). En cas de conditions extrêmes comme en 2012 (chutes de neige abondantes), le 12 Km sera le parcours unique de repli et permettra quoi qu’il arrive la tenue de la course.

Programme complet sur www.festival-autrans.com

M.L.

Photo de Une extraite du film  La Quête d’Inspiration, Alexandre Deschaumes Photographies éthérées de Mathieu Le Lay ©Photo de Mathieu Le Lay

- Advertisement -