Samivel est connu pour ses aquarelles sur la montagne, reconnaissables entre toutes. Mais il était aussi écrivain, explorateur, cinéaste et écologiste. Il a d’ailleurs participé activement à la création du parc national de la Vanoise. Dans L’Opéra de pics, on retrouve ses thèmes de prédilection comme la défense de la montagne ou la quête intérieure du montagnard. Le tout traité avec humour et une incomparable pureté des dessins. La préface de Jean Giono et le texte d’ouverture de Samivel renforcent d’ailleurs la poésie des aquarelles. Publié pour la première fois en 1944 par Arthaud, cet ouvrage d’art vient d’être réédité chez Glénat.


108 pages, 30 euros.