Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, les 20 et 21 septembre, le plateau matheysin, entre Grenoble et Gap, célèbre le centenaire de la naissance du compositeur Olivier Messiaen qui a régulièrement séjourné dans ce coin du Dauphiné, y créant une grande partie de son oeuvre.

Célèbrer l’un des plus grands compositeurs du XXe siècle l’année du centenaire de sa naissance était une évidence pour la Matheysine. Olivier Messiaen a séjourné tous les étés au bord du lac de Laffrey à Petitchet où il avait acquis une résidence secondaire en 1936. Dans ce lieu calme, à l’écart du microcosme parisien, il aimait flâner et écouter le ramage des oiseaux. Fasciné et stimulé par cet environnement, Olivier Messiaen y a composé l’essentiel de son oeuvre musicale. En 2007, à l’occasion du centenaire de sa naissance en 2008, les différents acteurs culturels de la région de La Mure ont décidé de se mobiliser pour faire découvrir au public la vie de ce créateur sur le plateau matheysin et son attachement pour l’endroit. Piloté par la Communauté de commune de la Matheysine et Bernard Fort, cofondateur du Groupe Musiques Vivantes de Lyon et ornithologue, ce projet a impliqué quelque 200 personnes, habitants, scolaires, musiciens, associations, institutions, voisins et proches du compositeur.


Olivier Messiaen et sa femme, Yvonne Loriod dans les années 80

 

A l’issue de cette exploration, une production exceptionnelle : une exposition au musée Matheysin de la Mure retraçant les liens qui unissaient Olivier Messiaen et ce coin du Dauphiné, photos et témoignages à la clé, une création électroacoustique "Fouillis d’oiseaux", fruit des ateliers orchestrés par Bernard Fort, ou encore un CD-Rom, sur lequel ceux qui l’ont côtoyé racontent Messiaen, le musicien autant que l’homme.
Pendant les Journées du patrimoine, les 20 et 21 septembre prochain, petits et grands pourront visiter gratuitement l’exposition du musée Matheysin, visionner des courts métrages sur le compositeur, suivre des balades ornithologiques au bord du lac de Laffrey en compagnie de spécialistes, emprunter les pas du compositeur dans la campagne environnante, assister à différents concerts où ses oeuvres seront jouées, ainsi que celles nées des ateliers conduits par Bernard Fort et d’autres artistes. L’occasion pour le public lui aussi d’apprécier ce coin de montagne à l’écart des foules, où Olivier Messiaen a choisi de reposer pour l’éternité. Disparu en 1992, il est en effet enterré dans le petit cimetière de Saint-Théoffrey où merles, grives et autres oiseaux chers au maître, gazouillent à l’envi ! Sophie Chanaron
Programme complet sur http://messiaenmatheysine.free.fr


Le grand compositeur repose depuis 1992 à Saint-Théoffrey
- Advertisement -