5e édition réussie pour Alpes Home, le salon alpin de l’aménagement, de la décoration et de l’art de vivre en montagne ! L’événement a fait son grand retour à Méribel, du 7 au 9 août. Près de 6500 visiteurs, particuliers et professionnels, ont arpenté ses allées et assisté aux nombreuses conférences autour de l’habitat touristique. Le bilan avec Pierre-Emmanuel Danger, le patron de Systemd, pour qui c’était le baptême du feu !

Actumontagne : Le bilan de cette édition 2015 d’Alpes Home, la 5e pour votre associé Nicolas Alarcon, la première pour vous ?
Pierre-Emmanuel Danger : Nicolas comme moi-même sommes très contents. En terme financier, nous avons réussi à équilibrer l’événement, c’est déjà une première grande satisfaction. C’est aussi une belle aventure pour Systemd, pour qui ce type de format d’événement était nouveau. En terme de fréquentation, cette 5e édition d’Alpes Home à Méribel est un vrai succès. Nous estimons à 6500 personnes environ, le nombre de visiteurs, particuliers et professionnels. Du côté des exposants, les retours sont également très bons. Un signe qui ne trompe pas : le dernier jour, à 19 heures, aucun d’entre eux n’avait encore commencé à ranger son stand. Ils ont eu plein de nouveaux contacts. Certains nous ont dit avoir enregistré jusqu’à 20 000 € de chiffre d’affaires sur le salon. Cela veut dire que Alpes Home, c’est aussi du business. On nous a aussi dit, et c’est un compliment qui nous fait chaud au coeur, que Nicolas Morel (Ndlr : le fondateur du salon, disparu accidentellement en 2013), aurait beaucoup aimé cette édition 2015…

Nicolas Alarcon et Pierre-Emmanuel Danger, le duo aux commandes d'Alpes Home

Actumontagne : Le salon reviendra-t-il à Méribel l’an prochain ?
P-E.D : L’office de tourisme est très content de cette édition qui a relancé et amélioré l’événement, notamment ave la partie conférences. Elles ont été très suivies. Il a même manqué de sièges car nous  nous étions basés par rapport aux années précédentes ! Nous sommes en négociation favorable avec Meribel, très attachée à l’événement, et dont les valeurs collent parfaitement avec celles d’Alpes Home. Nous devrions être fixés début septembre. C’est vrai que nous sommes très sollicités par d’autres destinations. Nous planchons donc sur une formule de soirées « Alpes Home », avec table ronde réunissant tous les acteurs clés de l’hébergement touristique, que nous pourrons organiser à leur demande durant l’hiver. Sur le fond, le projet d’Alpes Home est de récréer du lien entre les propriétaires et leur station. Et inciter les premiers à y investir, à valoriser leur bien. L’attractivité de nos stations de montagne en dépend. Alpes Home est plus qu’un salon, c’est un rendez-vous pour tous les passionnés de l’hébergement et de l’art de vivre en montagne.

Les lauréats de la première édition des Trophées Alpes Home

Actumontagne : La pertinence de l’espace enfants et des trophées, nouveautés 2015, s’est-elle vérifiée ?
P-E.D : Totalement. L’espace enfant – gratuit- n’a pas désempli. C’est mon esprit scandinave ! Les parents et les grands-parents ont pu profiter de l’événement, s’attarder sur les stands et assister aux conférences. La chasse au trésor 2.0 a été un grand succès. L’année prochaine, nous irons encore plus loin dans l’accueil du jeune public car je souhaite éduquer les enfants à la décoration, à l’art de vivre en montagne. Quant aux trophées d’Alpes Home, qui récompensent les efforts des propriétaires d’appartements, de châlets, d’hôtels et de commerces en montagne, en matière de rénovation, ils ont aussi été très bien accueillis. Ils seront reconduit dans une version améliorée et renforcée pour avoir encore plus de candidatures.

Propos recueillis par Sophie Chanaron

L'espace enfants gratuit

L’espace enfants gratuit, animé en partenariat avec l’ESF de Méribel et la société des Eaux d’Aix-les-Bains : découpe de bois, construction de maquettes… De quoi bien occuper les bambins pendant que les parents vont à la rencontre des exposants et/ou écoutent les conférences.

La salle de conférence

La salle de conférence Alpes Home
Joliment décorée par Dado Robino, à partir d’objets industriels qu’elle a chinés du côté du groupe MND à Alpespace et qu’elle a détournés. Un cadre agréable pour les workshops sur la fiscalité des locations meublées, les tables rondes sur les enjeux de la rénovation des biens immobiliers.

La Maison de Jade à Chambéry

La Maison de Jade

Venue en visiteur lors des précédentes éditions d’Alpes Home, la décoratrice Stéphanie Pernoux Godet est cette fois passée du côté des exposants. Elle loue la qualité des visiteurs du salon et les bons contacts qu’elle et sa fille ont noué sur place. Sur leur stand, de beaux objets de décoration, dont du mobilier en orme aux lignes résolument modernes, et des idées pour donner de la fantaisie à ses murs, la maison chambérienne travaillant particulièrement le revêtement mural.

Wood Stock Création

Wood Stock Création
Jeune entreprise annecienne créée en 2013, Wood Stock Création prolonge le cycle de vie des matériaux en leur inventant une nouvelle vie dans le design d’espace, l’événementiel et le trademarketing. Avec ses ingénieux créateurs, adeptes du marketing responsable, rien ne se perd, tout se transforme : le bois flotté de la réserve du bout du lac d’Annecy sert à fabriquer canapés, sièges, lampes de la gamme driftwood. De vieilles parkas, doudounes et autres vestes techniques récupérées par Patagonia se transforment en assise douillette de fauteuil ou en rembourage de coussins… Skis vintage et chutes de bois renaissent en étagères, patères ou tables branchées. Toutes les pièces sont uniques et fabriquées à la main près d’Annecy.

Le Galetas (Ets Leger)

Le Galetas, établissements Léger
Fidèles du salon depuis ses débuts, les établissements Léger à Bozel se félicitent du retour d’un salon dédié à l’habitat dans la région. Petit Poucet par rapport à Maison et Ojbets ou le salon de Milan, mais très ciblé et pointu. Pour la société qui a plusieurs cordes à son arc -menuiserie, agencement, décoration via son showroom Le Galetas-, Alpes Home permet de toucher aussi bien les professionnels que les particuliers, souvent dans une démarche de valorisation de leur bien immobilier. Parmi ses dernières réalisations, un chalet au Praz à Courchevel dont le propriétaire a confié à la société le soin de réaliser tout l’aménagement intérieur, jusqu’au choix des petites cuillères et de la machine à café ! Un chantier exceptionnel qui côtoie la réhabilitation de petites surfaces. « On peut faire de la belle rénovation, même sur un petit espace, c’est aussi le message que nous voulons faire passer ici ».

Têtes de lit & Co

Têtes de lits & Co
Première participation pour Virginie Gariel. Elle a créé son entreprise à Grenoble il y a 8 ans. « Je suis partie des têtes de lit, mais j’habille toute sorte de mobiliers – repose-pieds, tabouret, chaise, panneau mural… « J’avais envie de partager mon savoir-faire. De me confrontrer à d’autres créateurs, c’est stimulant, et ça nous pousse dans nos retranchements. L’offre présentée dans la salon est cohérente avec mes produits ».

Atelier Dado Robino

Dado Robino
Figure emblématique du salon auquel elle collabore depuis la première édition, la créatrice installée à Aime en Savoie, en est toujours la directrice artistique. On retrouve sa patte dans l’ensemble des stands. La décoratrice, qui s’est adjointe les compétences d’une couturière dans son atelier pour répondre à son développement, salue la qualité des exposants de cette 5e édition et son ambiance « la même que celle qu’avait su créer Nicolas Morel ».

Le Label Meribel
Partenaire majeur d’Alpes Home, le Label Meribel, a été créé par l’office de tourisme en 2005, pour valoriser les hébergements de qualité de la station au style chalet réputé. L’idée est d’encourager leurs propriétaires (76% du parc parc immobilier) à entretenir leur bien pour que la destination conserve toute son attractivité. Il prend en compte les critères techniques classiques (surface, agencement, équipement…), mais également d’ambiance, à savoir l’atmosphère que l’hébergement dégage et les qualités des matériaux employés. Gratuit, il constitue un outil de référence pour les propriétaires souhaitant rénover leur bien immobilier et ainsi contribuer à l’image de marque de leur station préférée. En 10 ans, 950 hébergements ont été labellisés. L’équipe en charge du label effectue 500 visites par an et en labellise une centaine, dont une cinquantaine nouveaux, ayant bénéficié d’une rénovation, estimée à 2500 euros le mètre carré environ.

- Advertisement -