Trois grands rendez-vous culturels vont se succéder aux caves de la Chartreuse à Voiron, aux portes du massif éponyme, de la mi-septembre à la mi-octobre. Lors des Journées européennes du patrimoine, les 17 et 18 septembre prochain, la maison braque ses projecteurs sur sa future distillerie, à Entre-deux-Guiers. Installée sur le site de la grange étable des chartreux, au hameau d’Aiguenoire, elle est en cours de construction depuis le printemps dernier et entrera en exploitation en 2018.

Lors de la pose symbolique de la première pierre, le 5 juillet dernier, les invités ont pu découvrir une maquette de ce splendide bâtiment du XVIIe. Elle a été réalisée avec brio et inspiration par des compagnons, et sera exposée dans la cave de stockage à Voiron. En parallèle, une projection de visuels montrera l’édifice avant les travaux lancés cette année. Le public pourra aussi découvrir des plans et des dessins de la future distillerie. Dans la fameuse cave de vieillissement -130 mètres de long-, petits et grands pourront suivre les grandes étapes du chantier, grâce à une douzaine d’affiches accrochées aux foudres dans lesquels vieillissent les liqueurs à la composition exacte secrète…


Une semaine plus tard, les 24 et 25 septembre, les gourmands seront les bienvenus à Voiron, pour la fête de la gastronomie. La Chartreuse lance son premier concours culinaire ouvert au grand public (adultes) et consacré à l’accord chocolat-Chartreuse. Les candidats seront soutenus par des chocolatiers régionaux de renom, dont Stéphane Bonnat de la maison du même nom à Voiron, qui régale des générations de becs sucrés avec ses cholocats à la Chartreuse en forme de losange ! Les inscriptions au concours sont lancées sur www.chartreuse.fr
A gagner, un repas pour deux personnes chez un chef étoilé et un Jéroboam de Chartreuse verte à consommer avec modération !

le geste du cirage du sceau en cire sur les Chartreuse VEP

Enfin, les 14 et 15 octobre, journées dédiées au Savoir-Faire d’Excellence dans le cadre du label d’Etat d’Entreprise du Patrimoine Vivant, décerné à La Chartreuse l’an dernier. Il consace la rareté d’un savoir-faire ancestral et tourné vers l’avenir. Le liquoriste voironnais montrera l’une des tâches qui se déroulent en coulisses de l’embouteillage, à savoir le travail de cirage au cachet des bouteilles de Chartreuse V.E.P (Vieillissement Exceptionnellement Prolongé) : chauffe et pose de cire de couleur, préparation du sceau, applications successives, empreintes. Surprise et cadeau : les visiteurs qui le souhaitent pourront eux-mêmes cacheter une bouteille et y poser un sceau. Plus d’infos à venir sur www.chartreuse.fr  

 

 

- Advertisement -