14 cabinets ont répondu à l’appel public sur le concours de maîtrise d’oeuvre urbaine relatif à la réhabilitation du secteur historique de Recoin à Chamrousse. La commune est en pleine réflexion sur la rénovation de la station et sa transformation en destination touristique quatre saisons. Le 18 juin prochain, elle convie les 4  quatre équipes retenues à la visite du site de Recoin où trois projets phares sont envisagés pour remettre Chamrousse dans la course : un complexe aquatique et sportif, un espace séminaire et un hôtel 4 étoiles. Les candidats devront intégrer ces trois établissements dans un environnement accordant aux piétons un accès privilégié à ces différents espaces publics, front de neige compris. Il s’agira aussi de favoriser l’écomobilité avec des modes de transport doux, contribuant à faire de Chamrousse une Smart Station, c’est à dire une ville en pointe sur le numérique et le développement durable. Sur place, les urbanistes pourront constater que le plan de requalification de Recoin est en marche à travers la démolition en cours d’achèvement de l’Hermitage, ancien hôtel florissant de Chamrousse, fermé depuis 2006 et l’une des friches urbaines de la commune de montagne. C’est à sa place que doit être érigé l’un des trois projets phares revitalisant la station où Jean-Claude Killy entra dans l’histoire… C’était en 1968. Une autre époque.

 

- Advertisement -