Si la première pierre symbolique du futur Club Med Samoëns Grand Massif a été posée seulement ce mardi 30 août, les travaux de construction de ce village 4 tridents ont en fait démarré en mai dernier. Et pour cause, l’établissement haut de gamme doit ouvrir ses portes en décembre 2017. Le chantier se devait de bien avancer avant la trêve hivernale.
Le village abritera dans un premier temps 420 chambres, rejointes la saison suivante par 45 appartements-chalets. Le Club Med Samoëns Grand Massif offrira à terme une capacité totale de 1100 lits touristiques -chauds par opposition aux lits froids honnis des collectivités locales et des socio-pros-, générant 400 emplois directs et autant d’emplois indirects selon Henri Giscard d’Estaing, président Club Med, précisant que ce nouveau « resort », ouvert hiver comme été, ciblera la clientèle familiale. Française mais surtout internationale, grâce à sa proximité avec Genève (1h).

La première pierre symbolique du Village Club Samoëns Grand Massif a réuni élus locaux et investisseurs, élus et investisseurs autour d'Henri Giscard d'Estaing, pdg du Club Med
Cet aménagement représente un investissement total de quelque 100 millions d’euros. Le tour de table réunit de nombreux investisseurs : la Foncière des Régions et les Assurances du Crédit Mutuel pour la partie fonds propres, et un pool bancaire animé par le Crédit Agricole des Savoie, déjà à la manoeuvre lors de la création du Village-club de Val Thorens en 2014.
Cette nouvelle implantation s’inscrit dans un large programme d’ouvertures à un rythme annuel dans les Alpes, soutenu par le nouvel actionnaire du Club Med, le Chinois Fosun. Une stratégie qui devrait permettre de conforter la position de leader mondial des vacances tout compris haut de gamme à la montagne, où il compte 19 villages à ce jour, dont 14 en France.

Les communes de Samoëns et Morillon tablent sur de nombreuses retombées économiques, via le recours à des prestataires d’activités locaux, et sur des rentrées fiscales supplémentaires. Face à l’afflux de nouvelles clientèles sur la destination, Grand Massif Domaines Skiables a prévu de développer et de moderniser le domaine skiable pour un montant de près de 70 millions d’euros.

 

- Advertisement -