Nous avons rencontré Line Baudu, directrice générale du groupe Lagrange, l’un des acteurs majeurs du secteur tourisme en montagne. Encore peu connu du grand public, l’opérateur dont le siège social est en Suisse, entend bien accroître sa notoriété en communiquant davantage et en s’investissant de plus en plus dans le sponsoring. Outre l’Aviron Bayonnais, club de rugby du top 14, le groupe Lagrange soutient des skieurs comme la jeune Florine Deleymarie ou encore Sébastien Amiez, le champion originaire de Pralognan avec lequel des projets immobiliers sont en prévision en vue de sa prochaine reconversion…

actumontagne.com : Présentez-nous le groupe Lagrange…
Line Baudu : Le groupe s’organise autour d’un pôle « tourisme » et d’un pôle « immobilier ». Fort de quarante ans d’expérience, le premier recouvre deux activités : la distribution de séjours de location de vacances (tour-operating), dont un tiers en montagne, et la gestion de résidences de tourisme.

actumontagne.com : Que pensez-vous des hébergements de dernière génération en montagne ?
L.B : Ils n’ont évidemment plus rien à voir avec ce qui se faisait dans les années 60/70. Les appartements sont mieux équipés, leur décoration est plus sophistiquée, ils sont plus grands et surtout les résidences de tourisme offrent de plus en plus d’équipements collectifs comme une piscine couverte chauffée, un hammam, un centre de fitness, ils proposent des services hôteliers… Des prestations qui ne relèvent pas du marché de niche comme certains de nos concurrents l’affirment, mais correspondent à une vraie demande lourde de la clientèle.

actumontagne.com : D’où l’envolée des prix des séjours à la montagne !
L.B. : Je ne suis pas d’accord. Prenez notre tout nouveau catalogue intitulé volontairement la sélection Prestige et non pas Luxe, pour que la clientèle ne l’associe pas systématiquement à prix chers. Les hébergements sélectionnés sont tous de nouvelle génération : matériaux nobles, décoration intérieure et mobilier chics, équipements multiples dont piscine intérieure, espace fitness, services en tout genre… Eh bien, vous constaterez qu’un appartement huit personnes dans cette gamme prestige est moins élevé que deux appartements « placard à balais » de l’ancienne génération !

actumontagne.com : Etes-vous confiante dans l’avenir de la destination neige ?
L.B. : Depuis le temps qu’on nous prédit que la clientèle va filer au bord de la mer, je constate que nous avons toujours une forte demande pour les sports d’hiver. Je mets au défi quelqu’un de me prouver que partir en République dominicaine est moins onéreux que d’aller au ski. Ce n’est pas comparable. Je pense que la montagne a un bel avenir.

propos recueillis par Sophie Chanaron

Le groupe Lagrange en bref :
Actuellement, le groupe Lagrange gère 160 résidences dont 39 en montagne (9 en Tarentaise), sous trois marques :
– Lagrange Prestige, 4 étoiles avec piscine couverte et services haut de gamme
– Lagrange Family, 3 étoiles avec club enfants
– Lagrange Classic, résidences 2 ou 3 étoiles en hébergement classique.
Le pôle tour-operating pèse 190 millions d’euros.
Le pôle Immobilier, créé lui en 2000, chapeaute l’activité dédiée à la commercialisation de biens immobiliers de loisirs. En 2006, cette activité a généré un chiffre d’affaires de 145 millions d’euros HT. Des programmes immobiliers sont à venir aux Coches, à Montchavin, à La Plagne et à Arc 1600.

 

 

 

- Advertisement -