Les conseillers régionaux ont voté hier soir une enveloppe de 400M€ pour l’écosystème de la montagne, dont la moitié en aides directes.

Ce plan de soutien et de relance, qui s’ajoute à celui annoncé de 4 milliards d’euros de l’État, prévoit notamment des aides aux acteurs exclus des dispositifs gouvernementaux (entreprises nouvellement créées ou reprises, professionnels de santé en montagne, ski-clubs, viticulteurs, centres de vacances associatifs…). Il propose aussi un prêt montagne européen React EU de 10 000 à 300 000 €, à taux zéro et remboursable sur 7 ans, avec un différé de remboursement de deux ans.

Enfin, pour répondre en partie aux critiques faites à l’exécutif auralpin de favoriser toujours la saison touristique hivernale dans un contexte de changement climatique, le plan comprend un volet relance de 70M€, favorisant la diversification des activités et la multisaison, avec la ferme volonté de faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la première région durable d’Europe.

- Advertisement -