Un démarrage en douceur, mais une accélération sensible en août, résultat un chiffre d’affaires en progression de 10% pour les écoles MCF cet été. Un tiers d’entre elles déclarent même une hausse de 25% de leur CA par rapport à 2019, permettant de rattraper les pertes d’avant-saison, voire pour beaucoup d’exploser les objectifs. Au moment où ils avaient été fixés, l’incertitude sur la fréquentation estivale était totale face à l’évolution de l’épidémie de Covid-19 après la période post-confinement. Reste à savoir si les adaptations à la situation sanitaire et la multiplication des produits pour satisfaire la clientèle, n’ont pas entamé les marges !

©MCF/Florian Corsi

Les moniteurs du réseau qui compte 44 écoles en montagne sur un total de 70, ont sans surprise constaté la baisse de la clientèle étrangère. Sa part s’élève cette année a 7% contre 14,5% en 2019. La clientèle tricolore a bien été au rendez-vous et parmi elle, beaucoup de vacanciers jamais venus ou pas revenus depuis longtemps en montagne. Les écoles se sont d’ailleurs adaptées à eux avec des sorties plus cools. Parmi les enseignements de cet été 2020, l’engouement toujours massif pour le Vélo à assistance électrique (VAE). Il génère désormais plus de 20% en moyenne du chiffre d’affaires des écoles MCF. Les résultats auraient encore pu être meilleur si les parcs de VAE des prestataires avaient été plus fournis mais ces derniers ont dû parfois faire face à des problèmes d’approvisionnement en matériel. Plus physique, le VTT de descente (DH) et l’enduro progressent encore par rapport aux saisons précédentes. Notamment auprès des jeunes.

Photo ©MCF/Florian Corsi

- Advertisement -