De nombreux Grenoblois ont fait leurs premiers pas à ski au Col de Porte, petite station située au coeur du Parc naturel régional de Chartreuse. Elle a été reprise l’an dernier par un passionné de la montagne, Didier Bic, qui a effectué les travaux de premières nécessités. Mais pour assurer la viabilité du site, il faut moderniser ses équipements. L’exploitant lance donc une campagne de financement participatif sur la plate-forme Ululé. Objectif, réunir 30 000€ en 40 jours.
Cette somme servira à financer trois projets structurants : la construction d’un petit téléski pour permettre aux débutants et aux enfants de rejoindre le haut de la station, l’aménagement d’un véritable snowpark, et enfin l’installation de l’éclairage du snowpark et d’une des pistes de ski pour développer le ski nocturne. Une diversification pertinente pour cette petite station située à moins de 20 mn du centre de Grenoble. Elle pourrait ainsi accueillir les urbains désireux de se détendre quelques heures au grand air après leur journée de travail.


Le Col de Porte, surnommé le grenier à neige de la Chartreuse en raison de son enneigement naturel important, est très prisé des familles pour plusieurs raisons. Outre sa proximité avec l’agglomération grenobloise, sa petite taille rassure les parents et les débutants. Ses tarifs mesurés lui assurent une grande popularité auprès des jeunes et des familles de « Français moyens », pour qui les grands domaines skiables relève du luxe aujourd’hui.

Si l’on ne veut pas que le ski alpin devienne un sport de riches, les petits sites alpins ont donc vraiment leur raison d’être dans le panorama de la montagne hivernale. « Il n’y a aucun objectif de rentabilité dans ce projet, simplement notre contribution à donner un nouvel élan à une petite station mythique à laquelle je suis particulièrement attaché et qui a la chance de se situer au cœur d’un environnement extraordinaire à deux pas de la ville », explique Didier Bic sur la plateforme Ululé. « Remettre les famille et les scolaires sur les skis et plus généralement leur redonner le goût de la montagne, c’est une manière de partager ce que la montagne nous donne ».

Pour participer au nouvel élan du Col de Porte c’est ici
 

- Advertisement -