C’est sous le soleil et dans un décor à nouveau bien blanc que le maire de Chamrousse Philippe Cordon et tous les élus locaux ont coupé le ruban du nouveau télésiège de Casserousse. Ce nouveau télésiège six places débrayable Poma redonne de l’attrait au secteur qui abrite la mythique piste de descente hommes des JO de Grenoble, théâtre de la 3e victoire de Jean-Claude Killy.

La piste de 3 kilomètres a été remodelée pour une meilleure skiabilité, permettant à davantage de skieurs d’y accéder. Des enneigeurs la jalonnent pour sécuriser l’enneigement au besoin. Des aménagements effectués à plus de 80% par des entreprises locales pour un montant de 10 millions d’euros. « Et aussi plus respecteux de l’environnement », souligne Daniel Leyssieux, le directeur de la régie des remontées mécaniques.

 

Avec le démontage de deux téléskis, le nombre de pylônes est ainsi passé de 22 à 12, des dispositifs avifaunes ont été installés sur le câble pour les rendre visibles, notamment des tétras-lyres qui affectionnent les lieux. Les zones des travaux ont été réengazonnées. L’ouverture de cette nouvelle porte d’entrée du domaine skiable permet aux skieurs à la journée de leur fait économiser 5 kms de route. C’est autant d’émission de gaz en moins.

Par ailleurs, une caméra située dans la file d’embarquement de l’appareil a la capacité de détecter l’affluence et ainsi de réguler sa vitesse. A la clé, des économies d’énergie et moins d’usure pour le télésiège qui remonte les skieurs en à peine plus de 4 minutes, de 1412 mètres d’altitude à 2252 mètres.

- Advertisement -