Chantal Carlioz, vice-présidente du Conseil départemental de l’Isère, l’a réaffirmé en préambule du Conseil d’orientation d’Isère Tourisme qu’elle préside, le Département va s’appuyer sur les stations de ski pour booster sa notoriété. « Le moteur, c’est la neige », a-t-elle rappelé, se félicitant que la Région ait également décidé d’un important plan pour la montagne, et notamment de débloquer dès cette année, 10 millions d’euros pour accroître la neige de culture.

« Mais une neige AOP, estampillée Isère, particulièrement soucieuse de la ressource en eau. Il faut aussi investir dans la requalification de l’immobilier de loisirs et les commerces, l’accès aux sites, la promotion, investissements qui profiteront également à l’été ».
La présidente appelle les acteurs à lancer des projets, moteurs de croissance. Et de soutenir à 100% la liaison entre l’Alpe d’Huez et les Deux Alpes, relancée mi-juin et qui permettrait de rivaliser avec les plus grands domaines de Savoie Mont-Blanc en matière d’attractivité auprès de la clientèle internationale notamment.

Chantal Carlioz et nombre d’acteurs du tourisme plaident aussi pour trouver un nom plus évocateur à la destination, le nom Isère souffrant d’un déficit de notoriété. « Nous avons lancé l’hiver dernier la bannière fédératrice Stations des Alpes Isère qui va dès cet été faire à nouveau son apparition sur les écrans de France 2 avant Parents Mode d’emploi. Nous allons néanmoins mener une étude auprès de la clientèle pour savoir sur quel nom le plus pertinent nous pourrions nous appuyer et qui ait du poids face à Savoie Mont-Blanc. Mais nous sommes bien en phase de reconquête », a estimé Chantal Carlioz, maire de Villard-de-Lans.

Elle en veut pour preuve le retour du département dans le top 10 des départements les plus visités par les Français en nombre de séjours, selon l’enquête SDT de TNS Sofrès, paru début mai. « Nous avons enregistré 100 000 nuitées de plus qu’en 2014 durant l’été 2015 et 100 000 nuitées de plus lors de l’hiver 2014-2015 versus hiver 2013/2014 », a détaillé Isabelle Pissard, la directrice d’Isère Tourisme. Encore un effort et le département égalera 2013 où il était 9e… mais c’était une année avec le passage du Tour de France à l’Alpe d’Huez, ceci explique sans doute cela.

Parmi les actions prioritaires en 2016, la remise en service du chemin de fer de la Mure, pour lequel le Département espère bien signer une DSP cette année, développement du VAE, optimisation de la taxe de séjour, partenariat avec le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes autour de la Banque du tourisme, étude qualitative des clientèles étrangères, plan de soutien à l’activité touristique de l’Oisans, suite à la fermeture du tunne du Chambon. Ou encore le relooking du site Internet (près de 900 000 visiteurs uniques), avec un environnement plus immersif.

Sophie Chanaron

 

- Advertisement -