L’auditorium du World Trade Center d’Europole à Grenoble était plein à craquer hier pour les 1ères Assises du tourisme en Isère. A l’origine de cet événement inédit dans le département, Chantal Carlioz, vice-présidente en charge du tourisme, de la montagne et des stations. Devant cette assemblée formée de plus de 600 professionnels et élus isérois, elle a rappelé l’importance de se connaître, d’échanger et d’agir groupé. « Le tourisme, c’est l’affaire de tous », martèle la présidente d’Isère Tourisme, maire de Villard-de-Lans. Des socio-pros, comme des 1,2 millions habitants du territoire, ses premiers ambassadeurs. La mission de chacun pour que l’Isère devienne une destination touristique majeure en France, faire aimer le territoire. « Soyons fier de notre beau département », a lancé la présidente d’Isère Tourisme, dont la porte d’entrée internationale est son aéroport, rebaptisé Alpes Isère.


A travers ces premières assises, le Département a souhaité montrer sa volonté d’accompagner les acteurs d’un secteur économique à fort potentiel, qui crée de l’emploi et génère près de 700 millions d’euros de recette. 3e destination hivernale française, 10e destination touristique française sur les séjours cette année, l’Isère dispose de nombreux atouts pour séduire. Ses montagnes, locomotives du tourisme autour du puissant label stations des Alpes Isère, lancé avec succès l’hiver dernier, mais aussi ses richesses touristiques en plaine, moins connues. Le  Conseil départemental se positionne clairement en mobilisateur de partenaires et facilitateur d’initiatives. « Et nous passons des paroles aux actes avec la signature de trois conventions importantes », souligne Chantal Carlioz.
La première signée entre Isère Tourisme et le Crédit agricole Sud Rhône Alpes concerne les projets en lien avec le label national Accueil vélo. Le département de l’Isère mise beaucoup sur le développement du cyclotourisme sur son territoire. La banque coopérative va faciliter le financement des porteurs de projets susceptibles de décrocher ce label. « Le département ouvre la voie pour que les porteurs de projets puissent être écoutés et aidés ».
Autre convention signée hier au World Trade Center, celle avec la Caisse des Dépôts pour aider les initiatives dans les domaines du transport par câble, de la rénovation de l’immobilier de loisirs et l’hôtellerie ou encore la neige.


Enfin, la troisième convention concerne les Contrats de Performance Alpes Isère passés avec les cinq massifs (Chartreuse,Belledonne, Vercors, Oisans, Sud-Isère) et bientôt avec quatre régions de plaine. Pour la montagne, le Département accompagne les projets d’aménagement sur sept axes qui confortent l’hiver et bénéficient à l’été (les accès et les dessertes aux stations, l’embellissement des stations-villages et les fronts de neige, la remise en marché des lits froids, l’optimisation de la neige de culture, développement de nouveaux produits ciblant la clientèle familiale, le bien-être, l’innovation et les produits haut de gamme, la rénovation des équipements pertinents). « Le projet doit être intégré dans une stratégie globale de développement du territoire », explique l’élue départementale. Montant de l’enveloppe sur les CPAI : 1 million d’euros apporté par la Taxe sur les remontées mécaniques (TRM) auquel s’ajoutent 500 000 euros abondés par le Conseil départemental. Un montant qui sera doublé a promis hier le président Barbier, à la plus grande satisfaction de Chantal Carlioz.

Sophie Chanaron

 

- Advertisement -