Sauf recours de dernière minute, c’est le 4 octobre prochain, que le rachat par L’Oréal, de la société des Thermes de Saint-Gervais-les-Bains, au groupe Rivadis, sera effectif. Propriétaire des thermes et de la licence de marque Saint-Gervais-Mont-Blanc, la commune a déjà donné son feu vert à cette transaction, via le Conseil municipal du 3 août dernier.
Pour le géant mondial des cosmétiques, l’exploitation d’un établissement thermal est une première. Dans ce métier inédit pour lui, il ne compte pas faire de la figuration puisqu’un premier plan d’investissements de quatre millions d’euros sur deux ans, a été annoncé (restructuration des espaces, refonte du parcours des bains, réaménagement du parc thermal…). La commune haut-savoyarde lui a confié la délégation de service publique de l’établissement bi-centenaire jusqu’au 31 décembre 2031.


Cette opération inclue l’acquisition de la licence de marque Saint-Gervais-Mont-Blanc. Le domaine de prédilection de L’Oréal. Commercialisant depuis longtemps déjà les marques dermocosmétiques Vichy et Laroche-Posay au sein de sa division L’Oréal Cosmétique Active, le groupe français de cosmétiques ajoute donc à son portefeuille, la ligne de soins Saint-Gervais-Mont-Blanc. Principalement vendue en France en officine et en parapharmacie, elle va pouvoir désormais se déployer fortement à l’international, grâce à la puissance de feu des équipes loréaliennes.
Pour accroître sa notoriété sur la scène internationale, la commune de Saint-Gervais, à la fois station thermale et station de montagne, ne pouvait rêver meilleur ambassadeur que le numéro un mondial de la beauté.

- Advertisement -