On aime quand les grandes stations soutiennent les plus petites ! C’est le cas des Arcs, 50 ans cette année, comme sa petite consoeur du Granier, près de Chambéry. Touché par l’histoire de cette dernière, qui a failli ne pas rouvrir pour sa cinquantième saison, ADS, l’exploitant du domaine skiable Les Arcs Peisey-Vallandry, en Tarentaise, a complété la cagnotte lancée par Les Skieurs du Granier afin qu’elle atteigne bien les 15000 euros, indispensables pour couvrir les frais d’exploitation incompressibles de l’association de bénévoles. Un geste généreux qui vient conforter tous les bénévoles qui se mobilisent dans nos massifs pour maintenir des sites de glisse de proximité des zones urbaines. Quand l’enneigement le permet bien sûr, ce qui est le cas cet hiver !
Ne l’oublions, ces petits domaines alpins ont une vraie dimension sociale. Non seulement ils permettent aux plus jeunes de chausser les skis dès leur plus jeune âge, mais aussi de maintenir accessible le ski alpin, loisir de milieu social favorisé. Selon une étude du Crédoc, parmi les personnes qui partent aux sports d’hiver, 40% sont des cadres et plus de 30% des gens très riches.