La S3V, société d’exploitation des remontées mécaniques des domaines skiables de Courchevel, La Tania et Méribel-Mottaret, vient de créer une fililale, Sommital, pour commercialiser son système de sécurité pour enfant, Magnestick. Testé en avant-première l’hiver dernier sur un télésiège de Courchevel, ce système inédit d’accroche par aimantation, a suscité un vif intérêt de la part des exploitants de remontées mécaniques, en France mais aussi à l’étranger. « Au SAM en avril dernier, le concept a fait un tabac auprès des opérateurs de remontées mécaniques du monde entier », se félicitent Pascal Vie, directeur financier de la S3V, directeur de Sommital, et Damien Laymond, qui quitte la communication de la maison mère pour devenir responsable produit de la nouvelle société. Car l’idée des dirigeants de la S3V n’est pas de conserver l’exclusivité du produit, mais bien de le proposer à tous les exploitants, concurrents compris. Le marché est donc vaste ! « Magnestick peut s’installer sur tous les appareils, neufs ou existants », explique Damien Laymond, moyennant un coût de l’ordre de 2% du prix d’un télésiège en construction ou à 120 000 € sur un apparteil existant.
L’hiver 2008-2009 va voir cinq télésièges supplémentaires équipés dans les 3 Vallées, dont un télésiège à pinces fixes à Méribel-Mottaret. Le Syndicat des moniteurs du ski français, partenaire dès le départ de la S3V, renforce sa collaboration pour la saison à venir. Après l’ESF de Courchevel 1850, les écoles de 1550, 1650, de La Tania et de Méribel-Mottaret vont elles aussi remplacer leurs dossards classiques par les fameuses protections oranges Magnestick pour les élèves de niveau 2 ou 3 étoiles. Un bon moyen pour faire la promotion in situ de cet équipement et sensibiliser les parents au port du gilet dorsal qui, de l’avis des créateurs de Magnestick, va devenir aussi indispensable que le casque. Justement, au terme de la saison d’essai de Magnestick, ses promoteurs ont décidé d’améliorer leur protection dorsale. C’est Rossignol, premier à signer une licence Magnestick, qui a emporté le morceau et dévoilera le nouveau modèle au prochain salon Ispo en février prochain, avant de figurer au catalogue de l’équipementier de l’hiver 2009/2010. Sophie Chanaron

- Advertisement -