Dans sa dernière note de conjoncture, Isère Tourisme dresse un bilan positif de l’hiver 2018-19. En effet, 90 % des professionnels des stations du département qui ont été interrogés jugent la saison satisfaisante. Le volume de nuitées enregistré dans les hébergements marchands s’établit à 4 millions, sensiblement identique par rapport à l’hiver dernier, et en hausse de 3% par rapport à la moyenne des quatre dernières saisons. Dans le détail, ce sont les résidences de tourisme qui affichent le meilleur taux d’occupation sur la saison (un peu plus de 60 %), juste devant l’hôtellerie , les meublés (environ 45 %) et les gîtes ruraux (un peu moins de 40 %) étant un peu plus en retrait. Notons aussi que sur les 4 millions de nuitées, 700 000 concernent la clientèle étrangère, les Britanniques étant en tête (hébergés principalement en hôtels). Belges, Allemands, Néerlandais mais aussi Américains sont également nombreux, en hôtels ou résidences de tourisme.
Quand on regarde un peu plus dans le détail, on se rend compte qu’il y a eu un bon démarrage de saison (+ 6 % d’occupation des hébergements marchands lors des vacances de Noël, par rapport à la moyenne des quatre dernières saisons) ; un mois de janvier stable, avec une bonne fréquentation pendant les week-ends ; un mois de mars plus calme que l’hiver dernier (-5%) en raison du positionnement des vacances scolaires étrangères et du week-end de Pâques sur le mois d’avril ; des vacances de Pâques en contrepartie un peu mieux fréquentées jusqu’au week-end pascal pour les stations encore ouvertes à cette période.

Les stations de l’Isère – ici Chamrousse – ont fait le plein cet hiver, avec des journées-skieurs en hausse de 8 % par rapport à la moyenne des 4 derniers hivers © Actumontagne

La tendance est aussi à la hausse au niveau des pistes : Domaines Skiables de France annonce une belle progression du nombre de journées-skieurs sur la période de décembre à début mars, par rapport à la moyenne des quatre dernières saisons : + 8 % en Isère, contre + 4 % au niveau national.
L’aéroport Grenoble-Isère a lui enregistré depuis novembre 2018, l’arrivée de 270 000 passagers en provenance du Royaume-Uni, d’Israël, des Pays-Bas, de la Suède et de la Pologne. Selon une étude menée à l’aéroport durant les week-ends de mars auprès des voyageurs étrangers (principalement britanniques), la note moyenne de satisfaction quant à leur séjour atteint 8,4/10. La durée du séjour est de 4 à 7 jours, et le ski apparaît comme la motivation principale. 55 % des sondés étaient déjà venus en Isère via l’aéroport au cours des trois dernières années.

Photo de une : L’hiver 2018-19 a globalement été plus ensoleillé que l’hiver précédent, comme ici aux 7 Laux ©  Nils Louna