Le col de Marcieu, dans le massif de la Chartreuse, franchit un pas de plus dans sa vocation de pôle d’apprentissage de la glisse en ouvrant cet hiver un vaste espace ludique qui ravira petits et grands.

A l’heure où les prévisions climatiques ne sont pas réjouissantes à terme pour les stations de ski de moyenne montagne, le col de Marcieu n’a pas l’intention de tirer un trait sur ses activités neige. Depuis plusieurs années, la station située à 30 km de Grenoble et autant de Chambéry, a néanmoins largement diversifié son offre hivernale avec, outre le ski de fond, la raquette à neige et la luge. Mais elle entend bien demeurer une station de ski et donc continuer à investir sur son domaine skiable alpin qui s’étage entre 1100 m et 1400 m. «En 2003, nous avons fait réaliser une étude qui a démontré que le col de Marcieu avait bien vocation à exister dans le paysage des stations de ski du département», explique Dominique Germain, maire de la commune de Saint-Bernard-du-Touvet. « Face aux grands domaines skiables de Belledonne ou de l’Oisans, il y a de la place sur le marché pour des sites plus modestes comme le nôtre, idéal pour la découverte du ski ».

 

Dominique Germain, maire de Saint-Bernard-du-Touvet, pendant les travaux d’aménagement de l’espace ludique

Et de fait, la station, pôle d’apprentissage par excellence, draine une clientèle familiale de proximité, séduite par l’accessibilité et la tranquillité des pistes, l’ambiance sans chichi, les forfaits à prix doux. Et peu lui importe d’enchaîner en boucle les sept pistes du domaine, de remonter les pentes à bord non pas de télésièges débrayables dernier cri mais de téléskis un brin rugueux ! «A cet égard, nous avons remodelé le départ du téléski des Euilles et installé des variateurs de vitesse sur les deux grands téléskis pour améliorer le confort des skieurs», tient à souligner Dominique Germain.

Tapis roulant et Skippy

Facile de remonter les pentes en tapis roulant !

L’an dernier, quelque 3000 personnes ont dévalé les pistes du domaine, particulièrement bien enneigées. Une fréquentation très modeste au regard des stations voisines mais qui pourrait s’accroître avec la décision de la commune d’aménager cette saison un vaste espace ludique, à l’image de celui de Lans-en-Vercors. Un aménagement d’un montant légèrement avoisinant 200.000 euros, dont une partie est financée par le Conseil général.
« Sur deux hectares fermés et sécurisés, l’espace ludique va abriter un tapis roulant de 70 m de long et 75 cm de large surveillé en permanence par un opérateur », détaille Dominique Germain. Pourront l’emprunter les skieurs comme les lugeurs, chacun bénéficiant d’une zone dédiée, ainsi que les personnes à mobilité réduite. «Le Skippy, notre téléski baby est conservé pour permettre aux plus jeunes de s’exercer à prendre un téléski», précise notre interlocutrice, qui annonce en 2007 l’installation, dans l’enceinte, de canons à neige. « Pour l’instant, nous utilisons un canon mobile mais la saison prochaine, il y aura trois enneigeurs dans l’espace ludique et trois autres sur la piste des Euilles car nous avons les ressources en eau nécessaires », précise-t-elle.
Avec la création de son espace ludique, la station de Chartreuse a mis au point cette saison un nouveau titre de transport, le forfait multi activités. Il permet à son détenteur de varier les plaisirs en faisant dans la journée du ski, du ski de fond, de la raquette et/ou de la luge (11€ adulte, 9 € enfant). Malin, à l’heure du consommateur zappeur !
Sophie Chanaron

Bon à savoir
Hors vacances scolaires, la station est ouverte le mercredi et les week-ends ; ski nocturne tous les samedis de 20 à 22 h
Pendant les vacances scolaires, ski nocturne également le mardi
La station propose un forfait goûter : le dimanche à partir de 15h, 2 heures de ski + un chocolat chaud offert 8 €
Accès à l’espace ludique : 3,90 € la demi-journée, 5,50 € la journée
L’été, la station joue aussi la diversification : randonnée pédestre et équestre, parcours acrobatiques dans les arbres et dès l’été prochain, mountainboard (sorte de skateboard tout terrain). Pensez-y !