Dans une semaine, la majorité des stations de ski auront fermé. Dans l’ensemble, selon l’Observatoire national des Stations de Montagne ANMSM-Atout France, les professionnels  jugent cette saison hivernale marquée par de fortes chutes de neige, comme bonne, malgré une fin décevante.

L’hiver 2013 était parti sur les chapeaux de roue avec des niveaux de fréquentation record lors des vacances de Noël.  Sur ces mêmes bases aux vacances suivantes, on pouvait envisager un cru 2013 exceptionnel. La deuxième partie de la saison s’est néanmoins révélée plus conforme aux scores habituels et surtout la fin de saison, a été médiocre. Adieu, l’exercice historique ! Pour autant, l’hiver 2012-2013 reste globalement satisfaisant, avec des taux d’occupation des lits compris entre 68 et 75% tout massifs confondus, et une fréquentation table par rapport à 2011-2012. A noter tout de même, que du côté des opérateurs de domaines skiables, la fréquentation est jugée en hausse, à +7% en moyenne par rapport à l’an passé à ce stade de la saison (mais qui va fortement baisser en avril), avec des hausses plus importantes dans les stations moyennes que dans les très grandes stations. C’est tout de même une réussite en ces temps de crise !

 Concernant les clientèles étrangères, l’Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM-Atout France note que ça bouge ! La clientèle italienne continue de s’éroder dans les Alpes du Sud au profit des clientèles d’Europe centrale et orientale dont la présence progresse. La clientèle britannique, de retour, demeure bien la plus présente dans les stations nord-alpines.

On retiendra comme seul point noir, les vacances de Printemps, désertées en dépit des offres attractives proposées par les opérateurs et du bon enneigement. Le calendrier scolaire tardif n’explique pas tout. L’envie de tourner la page d’un hiver vraiment trop gris et long, mais surtout la crise économique qui perdure, sont aussi à prendre en compte dans les causes de cette désaffection printanière pour les loisirs à la neige qui s’accentue depuis trois ans.

 

 

- Advertisement -