Interrogé sur cet hiver 2015-2016 marqué par un enneigement aléatoire et une météo capricieuse, Nicolas Grizard, directeur commercial de MGM Constructeur, dresse un bilan plutôt positif. Il a pu constater que les vacanciers ont apprécié les vacances de fin d’années, même si la neige n’était pas au rendez-vous. Et que les acquéreurs étaient toujours séduits par le modèle de la résidence de tourisme que propose l’opérateur haut-savoyard.

« Les stations savent aujourd’hui parfaitement s’adapter aux conditions climatiques et ajuster leurs activités. La neige de culture a été un bon complément et a permis aux inconditionnels de la glisse de s’adonner à leur passion sur une grande majorité des sites, tandis que les non skieurs ont gouté, eux, aux plaisirs de la randonnée -à pied ou en VTT- en plein mois de décembre avec un temps exceptionnel ». La fréquentation des bureaux de vente de l’opérateur immobilier n’aurait pas pâti des conditions climatiques, avec des acquéreurs en nombre, et français à 65%. Les étrangers sont principalement des Belges et des Britanniques, ces derniers étant tout de même attentistes, en raison du référendum sur le Brexit le 23 juin prochain.
Si les acquéreurs recherchent avant tout de l’espace pour leur futur bien, le modèle d’appartement est le 3 pièces pour les Français, soit un budget moyen de 360 000€, alors que les étrangers plébiscitent les plus grandes surfaces, 4 ou 5 pièces.
Les acheteurs sont aussi très regardants sur l’emplacement d’une résidence de tourisme, skis aux pieds de rigueur, ainsi que les services qu’elle propose. Les programmes dans les stations de moyenne montagne, type Les Saisies ou Valmorel (photo) ont autant de succès que ceux implantés dans les stations d’altitude, comme Tignes ou Val Cenis. Quant au modèle de la résidence de tourisme, il séduirait toujours autant, pour le patrimoine qu’elle constitue, les loyers que l’exploitant garantit pendant la durée du bail commercial, soit 11 ans avec MGM, et les diverses réductions fiscales qu’elle accorde.

 

- Advertisement -